14 millions USD pour endiguer la maladie d'Ebola à Likati — RDC

Ebola en RDC l'OMS prête à tester un vaccin expérimental

Le virus Ebola fait des ravages dans le nord-ouest de la RDC !

L'Organisation mondiale de la santé annonce qu'un vaccin expérimental contre le virus Ebola pourrait très rapidement être testé dans la zone du nord-est de la République démocratique du Congo touchée par une épidémie.

Pour lutter contre cette la maladie, selon Dr Oly Ilunga Kalenga, la RDC travaille en étroite collaboration avec ses partenaires techniques, dont l'OMS et l'UNICEF. Mais il existe un vaccin candidat prometteur dont les stocks pourraient être acheminés en quelques jours en RDC si les autorités venaient à donner leur feu vert, selon l'OMS.

La dernière épidémie de virus Ebola dans le pays remonte à 2014. Ce plan couvre notamment la coordination de la réponse, le renforcement de la surveillance, la recherche des cas, la mise en application stricte des mesures d'hygiène et de biosécurité dans les formations sanitaires et les communautés locales, la prise en charge médicale, le renforcement des capacités de diagnostic des laboratoires mobiles, l'appui aux activités de communication, etc.

Cependant, a-t-il rappelé, l'ensemble des parties prenantes doit encore se déployer pour comprendre le niveau de propagation de la maladie qui a déjà officiellement fait trois victimes et qui pourrait concerner 18 autres personnes encore en observation.

Cette réapparition du virus Ebola intervient un an après la fin de l'épidémie qui avait touché l'Afrique de l'Ouest faisant plus de 11 300 morts, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia.

Durant l'épidémie, l'OMS a été critiquée pour son manque de discernement face à la gravité de la crise, ayant perdu des mois avant de déclarer la guerre à Ebola.

L'OMS a expliqué jeudi qu'elle souhaiterait mettre en place en RDC une vaccination dite "en anneaux" ou "en ceinture".

"Comme vous l'imaginez", mener cette opération "dans une zone sans télécommunications, sans route et sans un grand réseau électrique, ce sera un énorme défi", a dit M. Salama.

Dernières nouvelles