Cannabis: Une consommation précoce perturberait les résultats scolaires

ILLUSTRATION. La consommation précoce de cannabis influerait sur les résultats

ILLUSTRATION. La consommation précoce de cannabis influerait sur les résultats

Les consommateurs précoces de cannabis, c'est-à-dire ceux qui ont commencé à fumer avant l'âge de 17 ans, auront moins de chances que leurs camarades de décrocher leur baccalauréat.

Le cannabis a, en effet, des effets délétères sur le cerveau des adolescents.

Pour lutter contre la consommation de ce psychotrope, des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont mené une grande étude sur plus d'un millier de personnes âgées entre 25 et 35 ans. Les chercheurs ont pris en compte la situation de 1 103 personnes, mais aussi celle de leurs parents afin d'avoir connaissance des caractéristiques familiales et des difficultés psychologiques et scolaires.

Le risque d'échec scolaire est don accentué par la consommation de cannabis qui induit notamment une baisse de la motivation ainsi que des troubles de la mémoire et de l'apprentissage.

L'initiation précoce du cannabis a été définie par une consommation avant 17 ans. L'étude a par ailleurs montré que les filles étaient plus sensibles que les garçons aux effets de la substance sur leur scolarité.

Les auteurs de l'étude alertent sur le fait qu'en France, un collégien sur dix et un lycéen sur deux a déjà expérimenté le cannabis.

Pour les jeunes ayant commencé le cannabis après 17 ans, le niveau d'études est comparable avec celui des autres.

Dernières nouvelles