Engie et RWE étudieraient les pistes d'une alliance — ENGIE

ENGIE ET RWE ÉTUDIERAIENT LE SCÉNARIO D'UNE ALLIANCEENGIE ET RWE ÉTUDIERAIENT LE SCÉNARIO D'UNE ALLIANCE

ENGIE ET RWE ÉTUDIERAIENT LE SCÉNARIO D'UNE ALLIANCEENGIE ET RWE ÉTUDIERAIENT LE SCÉNARIO D'UNE ALLIANCE

Un rapprochement serait à l'étude entre Engie et RWE, d'après des informations de Reuters.

L'énergéticien français Engie et son concurrent allemand RWE (RWE.AG) étudieraient, avec leurs conseils respectifs, le scénario d'une alliance, rapporte vendredi l'agence Reuters.

"Il y a en effet des discussions en cours mais cela ne veut pas dire que cela aboutira", a déclaré une source gouvernementale française, qui reste tout de même prudente sur l'aboutissement de ce rapprochement.

Dans un des scénarios envisagés, Engie - maison-mère d'Engie Electrabel en Belgique - prendrait une participation dans Innogy, la filiale cotée de RWE.

Alors que la capitalisation boursière d'Engie avoisine 33 milliards d'euros et celle d'Innogy 18,6 milliards, la participation de 76,79% de RWE dans sa filiale, évaluée à 14,3 milliards, lui permettrait d'obtenir environ un tiers d'une entité fusionnée Engie-Innogy.

Contacté par l'agence Agefi-Dow Jones, une porte-parole d'Engie a, conformément à la politique habituelle du groupe, décliné tout commentaire.

Le titre RWE bondissait de 4,44% vendredi matin à Francfort, tandis que le titre Engie cédait 0,7%.

Dernières nouvelles