Gérald Darmanin est devenu Ministre

Archive

Archive

Depuis son entrée à l'Elysée, le discours du président s'est même encore durci: à en croire son ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, il semble désormais prêt à débrancher purement et simplement le projet.

"Les ambitions de modernisation, d'économies et de transformation des collectivités publiques, nécessaires à la préservation de nos équilibres et à la qualité de nos administrations, se feront en dialogue permanent avec les agents", souligne le communiqué. "On a beaucoup de dépenses publiques et il y a un gros déficit".

Il sera ensuite directeur de la campagne victorieuse de Xavier Bertrand pour les élections régionales de 2015 dans les Hauts-de-France, où la droite a bénéficié du retrait de la liste socialiste pour faire échec au Front national, arrivé nettement en tête au premier tour. "Il faut le défendre à un moment où il est largement attaqué", a-t-elle ajouté. "Je suis à jour de mes cotisations". "Je suis un anarchiste de droite", a-t-il un jour déclaré.

"Il faut savoir dépasser les partis politiques pour entrer dans la main tendue par le président de la République", a-t-il lancé.

Il a entamé sa carrière politique dans les rangs du RPR d'abord comme assistant parlementaire du député UMP Christian Vanneste, auquel il succédera en juin 2012. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Dernières nouvelles