Gaviria gagne la 12e étape, Dumoulin toujours en rose — Tour d'Italie

12e étape: la troisième de Gaviria

Giro - Au sprint, Fernando Gaviria décroche un troisième succès sur le Tour d'Italie

Sur un tel tracé, les équipes de sprinteurs s'en sont données à coeur joie: au bout de 229 kilomètres d'effort, les Quick-Step Floors de Fernando Gaviria ont parfaitement maîtrisé le final en propulsant le Colombien vers un troisième succès sur ce Tour d'Italie. Il a devancé aisément l'Italien Jakub Mareczko (Wilier Triestina-Selle Italia), 2e et l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe).

Pour son premier grand tour, le coureur de 22 ans s'impose à nouveau, lui qui avait déjà levé les bras lors de la 3e étape à Cagliari et de la 5e à Messine.

Trois coureurs (Firsanov, Marcato, Maestri) ont mené une longue échappée, lancée dès le début du parcours. Mirco Maestri, le dernier à avoir rejoint la tête, a beau eu faire des heures supplémentaires en se lançant dans un baroud d'honneur dans le final, il a été avalé, comme ses compagnons avant lui, à 7 kilomètres de l'arrivée. La 12e étape, uniformément plane, conduit de Reggio Emilia à Tortona (167 km). Sa troisième victoire sur cette édition 2017 lui permet de conforter son maillot cyclamen de meilleur sprinteur, avec 80 points d'avance sur Stuyven. Les FDJ ont ainsi placé Thibaut Pinot à l'avant du peloton, permettant au Français, 4e au général, de ne se faire aucune frayeur malgré une petite cassure (voir plus bas). André Greipel est huitième, tandis que Caleb Ewan ne figure même pas dans le Top 10. A dix jours de l'arrivée à Milan, le Français possède toujours 2'40 de retard sur le Maillot Rose Tom Dumoulin, derrière Nairo Quintana (+2'23) et Bauke Mollema (+2'38).

Dernières nouvelles