JO-2024: Macron sera à Lima le 13 septembre lors du vote

Emmanuel Macron soutiendra la candidature de Paris pour l'accueil des JO 2024

Emmanuel Macron soutiendra la candidature de Paris pour l'accueil des JO 2024. | AFP

Emmanuel Macron qui a suivi le dossier de candidature olympique quand il était ministre de l'Economie avait, la veille de l'arrivée, samedi, de la Commission d'évaluation eu un échange téléphonique avec Thomas Bach, le président du CIO.

Sur la photo -c'est la plus grande!-, on la voit en compagnie de Emmanuelle Assmann, présidente du Comité Paralympique et Sportif Français, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, Anne Hidalgo, maire de Paris, Tony Estanguet, co-président du Comité d'Organisation, Bernard Lapasset, co-président du Comité d'Organisation et Guy Drut, membre du CIO.

"Le mariage entre Paris et les Jeux est absolument évident", a estimé Patrick Baumann, président de cette délégation composée de onze membres, avant de terminer sa mission. "Elles ont des sites, des garanties, des équipes, une culture de l'olympisme, deux villes fantastiques qui ont répondu à toutes nos questions, toutes nos remarques". Nous avons eu une très bonne réunion, une bonne discussion qui n'a laissé aucun doute sur le fait que la candidature compte sur un soutien extrêmement fort et solide des autorités publiques, à tous les niveaux, du plus haut jusqu'à la ville de Paris.

A Paris, auditée de dimanche à mardi avec en point d'orgue le petit déjeuner à l'Elysée, Baumann a vu "de remarquables sites bâtis autour de monuments historiques d'une beauté extraordinaire". Le CIO, qui se prononcera le 13 septembre, aura à choisir entre " deux visions " différentes. Macron se rendra en juillet à Lausanne (Suisse), où est basé le CIO, pour défendre le dossier parisien.

Preuve de son engagement, le chef de l'Etat a promis d'accompagner la délégation française non seulement à Lima le 13 septembre, jour du vote des 95 membres du CIO, mais également les 11 et 12 juillet à Lausanne pour la dernière présentation devant l'instance olympique des dossiers de candidature.

Dernières nouvelles