"La fermeture de Fessenheim aura lieu dans la concertation" — Hulot

Le secrétaire national du Parti communiste français Pierre Laurent le 1er décembre 2016 à Paris

Le secrétaire national du Parti communiste français Pierre Laurent le 1er décembre 2016 à Paris

Au micro de BFMTV, Ségolène Royal s'est montrée très émue.

Nicolas Hulot s'était prononcé contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le passé.

M. Collomb fait surtout référence aux "écologistes qui peuvent être plus modérés" auxquels le nouveau ministre en charge de l'environnement Nicolas Hulot "saura parler".

Le CETA, ce traité de libre-échange avec le Canada, est aussi un sujet d'interrogation si ce n'est de discorde entre Nicolas Hulot et le président Macron.

Nicolas Hulot le confesse lui-même: il n'est pas né écolo. Les zadistes, ses opposants les plus hostiles, occupent le site depuis près de deux ans. Au moment de la consultation sur le projet en 2016, il estimait que son résultat ne pouvait être légitime.

Le Premier ministre Edouard Philippe, lui, a toujours été favorable à ce projet d'aménagement du territoire. Le médiateur doit remettre à plat les enjeux au vu des dernières données économiques (prévisions de trafic, coûts, empreinte carbone, etc.).

Emmanuel Macron a entendu les attentes des organisations environnementales.

Nicolas Hulot a en effet repoussé les avances de trois présidents de la République.

La France s'est imposée comme la chef de file de la lutte contre le réchauffement climatique avec l'accord mondial conclu en décembre 2015, à Paris.

"Le ministre a par ailleurs assuré qu'il ferait preuve de " discipline", pour se mettre " au service des Français", et faire en sorte que le quinquennat " soit un succès pour le pays ". En vain! Le nouveau président de la République a, lui, vaincu ses résistances. En 2017, il prend le risque de se frotter à l'exercice du pouvoir.

Evoquant le nucléaire, Nicolas Hulot a concédé qu'on ne pouvait "se passer" de cette énergie, mais a plaidé pour "une vision" dans le sens de la transition énergétique. La seule perspective de la présence d'Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle avait fait grimper le titre de 27% sur le dernier mois. Elle prévoit notamment la réduction, pour 2025, de la part de l'électricité d'origine nucléaire de 75% à 50% en France. En revanche, Matthieu Orphelin, ancien porte-parole et bras droit de Nicolas Hulot, avait apporté son soutien dès fin février au candidat d'En Marche!

Le président d'EDF (lire aussi en page 17) a annoncé la couleur jeudi.

"C'est un socle de production indispensable, pas seulement aujourd'hui, mais pour encore des décennies", a-t-il poursuivi dans un discours perturbé au début par des militants anti-atome de l'ONG Greenpeace.

Interrogé par Reuters dans son bureau après l'annonce du gouvernement, Edouard Philippe a déclaré: "Du courage, j'en ai, et il va me falloir de la chance".

- Jacques Mézard est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Dernières nouvelles