La liste complète — Nouveau gouvernement

AFP

AFP "Conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le chef de l'Etat"a souhaité introduire un temps de vérification, indique l'Elysée

Le nouveau gouvernement est composé de 18 ministres dont trois ministres d'Etat et quatre secrétaires d'Etat. Le gouvernement comprend des personnalités de la société civile, comme l'ancien animateur de télévision et militant écologiste Nicolas Hulot, nommé à la transition écologique. Et elles devront vérifier que ces personnalités "ne se trouvent pas dans des situations de conflit d'intérêt au regard des informations dont dispose la HATVP", selon l'Élysée.

La liste du gouvernement français, le premier du quinquennat du président Emmanuel Macron a été dévoilée mardi après-midi par le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler.

Le plus jeune président de la France a par ailleurs promis une ouverture vers les représentants de la société civile.

Numéro 1 dans l'ordre protocolaire, Gérard Collomb est nommé ministre de l'Intérieur, avec le titre de ministre d'Etat.

"Je ne ferai pas mon gouvernement avec les états-majors des partis politiques", promettait également Emmanuel Macron le 28 mars. Là encore, Emmanuel Macron s'efforce d'honorer l'esprit de sa promesse. sans la respecter à la lettre.

Jean-Yves Le Drian a lui été nommé ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, l'eurodéputée centriste Sylvie Goulard ministre des Armées et Richard Ferrand devient ministre de la Cohésion des territoires. Parmi ses premiers chantiers devrait figurer un projet de loi de moralisation de la vie publique, avec une "interdiction du népotisme pour les parlementaires" - référence claire au scandale qui a conduit à la défaite du conservateur François Fillon à la présidentielle, après des soupçons d'emplois fictifs au profit de sa famille.

Secrétaire d'Etat, en charge des personnes handicapées: Sophie Cluzel. Parmi elles, on retrouve quelques "papables" comme les ex-candidats à la primaire de la droite Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire, l'ancien ministre Jean-Louis Borloo et le député de Seine-et-Marne Franck Riester. Ministre des Solidarités et de la Santé: Agnès Buzyn Ministre de la Culture: Françoise Nyssen Ministre de l'Économie: Bruno Lemaire, LR Ministre du Travail: Muriel Penicaud Ministre de l'Éducation nationale: Jean-Michel Blanquer Ministre de l'Action et des Comptes publics: Gérald Darmanin, LR Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation: Frédérique Vidal Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation: Jacques Mézard, radicaux Ministre des Outremers: Annick Girardin, PRG Ministre des Sports: Laura Flessel Ministre déléguée aux Transports: Elisabeth Borne Ministre déléguée aux Affaires européennes: Marielle de Sarnez, MoDem Secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement: Christophe Castaner, La République En Marche!

La première étape de la formation du nouvel exécutif avait été franchie lundi avec la nomination d'un Premier ministre venu du parti Les Républicains, Edouard Philippe, qui avait eu pour effet de semer un peu plus la zizanie à droite. Si une majorité hostile au président Macron venait à l'emporter, l'action du premier gouvernement du quinquennat pourrait alors se révéler mort-née.

Dernières nouvelles