Nicolas Hulot, Laura Flessel, François Bayou, Bruno Le Maire — Composition du gouvernement

Juppé à Philippe

Sans exprimer de désaccord politique avec Emmanuel Macron l'ancien Premier ministre a tenté de dissuader son protégé d'accepter Matignon Plus

Avant que ne se tienne le premier conseil des ministres de l'ère Macron, ce jeudi à 11 heures, Édouard Philippe a répété, sur France Inter, qu'il allait s'engager aux côtés des candidats d'En marche! pour réunir une majorité présidentielle qui permette à son gouvernement de lancer de nombreux chantiers.

Il s'agit d'une équipe paritaire de 18 ministres, issus de la gauche, de la droite, du centre et de la société civile. Sans le citer, le porte-parole du Gouvernement a évoqué Nicolas Hulot en parlant de la nécessité de "refonder les solidarités" et de répondre à l'"enjeu de la responsabilité écologique".

En tant que président, Emmanuel Macron avait promis un gouvernement mixte, fait d'expérience et de nouveaux venus.

Ce diplomate de formation n'est pas nouveau dans la vie politique française. Est-ce qu'elles peuvent être utiles au service du pays dans le cadre de cette nouvelle majorité qui va se mettre en place?

Contrairement à l'usage, les journalistes n'ont pas pu interroger les membres du gouvernement à l'issue du premier Conseil des ministres de la présidence Macron. Les élus locaux nommés ministres vont devoir démissionner de leurs fonctions locales d'ici un mois. Responsabilité européenne très appuyée en écho à Jean-Yves Le Drian, dont le ministère s'intitule "Europe et Affaires étrangères". Nicolas Hulot ministre de la Transition écologique chez Macron, c'est la principale prise de guerre de ce gouvernement (lire ci-dessous) dont la composition a été divulguée mercredi.

Le président du MoDem, François Bayrou, hérite du portefeuille prestigieux de la Justice.

Annick Girardin, ministre des Outre-Mers.

A ceux qui n'avaient pas encore compris le gouffre idéologique entre Najat Vallaud-Belkacem et son successeur rue de Grenelle, la tête de la ministre socialiste au moment où elle découvre la nomination de Jean-Michel Blanquer à l'Education nationale en dira très long.

Elizabeth Borne est nommée ministre déléguée aux transports.

La ministre des Sports Laura Flessel entend "porter haut les couleurs" de la candidature de Paris pour l'organisation des JO de 2024. Le sarkozyste Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics.

Le sénateur radical de gauche Jacques Mézard prend en charge l'Agriculture.

Murielle Pénicaud, ministre du Travail. En effet, Françoise Nyssen, fille du Belge Hubert Nyssen et fondateur de la maison d'édition Actes Sud, devient ministre de la Culture.

- Agnès Buzyn est ministre des solidarités et de la santé.

Richard Ferrand reçoit le maroquin de la Cohésion des territoires.

Sylvie Goulard est nommée ministre des Armées.

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner connaîtra son baptême du feu face à la presse avec son premier compte rendu du Conseil, succédant dans cet exercice à Stéphane Le Foll.

Marlène Schiappa: Secrétaire d'Etat, en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes.

- Sophie Cluzel chargée des personnes handicapées.

A ses ministres et secrétaires d'Etat, Emmanuel Macron a lancé: "Une invitation: ne changez pas!"

Dernières nouvelles