Paris - Emmanuel Macron devient le 26e président

Emmanuel Macron à Paris le 13 mai 2017

Emmanuel Macron à Paris le 13 mai

Après un dîner avec ses proches collaborateurs, Emmanuel Macron devait se plonger dans les dossiers des jours à venir, conformément à la promesse faite en clôture de son discours d'investiture: " Dès ce soir, je serai au travail ". Après s'être entretenu avec son ancien conseiller devenu président pendant près d'une heure, François Hollande a quitté l'Élysée sous les applaudissements.

La traditionnelle cérémonie à l'Hôtel de Ville de Paris a donné lieu à un bain de foule du couple présidentiel sur le parvis et à l'intérieur du bâtiment, où les attendaient des centaines d'invités.

Précédé de dix minutes par son épouse Brigitte, 64 ans, il a été accueilli sur le perron de l'Elysée par le président sortant François Hollande.

Après une poignée de mains, les deux hommes se sont enfermés dans le bureau présidentiel, au premier étage du palais, pour un tête-à-tête de plus d'une heure au cours duquel le sortant a livré à l'entrant quelques secrets d'Etat, dont les fameux codes de l'arme nucléaire.

Après avoir raccompagné M. Hollande dans la cour d'honneur, Emmanuel Macron se verra remettre les insignes de Grand Croix de la Légion d'honneur puis assistera à la proclamation du résultat officiel de l'élection présidentielle par le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius. Au nombre des invités, une petite dizaine de "marcheurs" de la première heure, Richard Ferrand, Christophe Castaner, Renaud Dutreil, Gérard Collomb, larme à l'oeil, Sylvie Goulard ou François Patriat, et de nombreuses personnalités dont Nathalie Kosciusko-Morizet, Pierre Gattaz ou Elisabeth Guigou.

La présentation du collier de Grand maître de la Légion d'honneur à Emmanuel Macron.

Premier président de la République à ne pas avoir effectué son service militaire, Emmanuel Macron a ensuite multiplié les gestes à l'égard des militaires, passant d'abord en revue les troupes dans les jardins de l'Elysée tandis que 21 coups de canon étaient tirés depuis l'esplanade des Invalides, sur l'autre rive de la Seine.

Ce lundi 15 mai 2017 dans la matinée déjà, il a nommé Edouard Philippe au poste de Premier ministre.

Emmanuel Macron devrait attendre lundi, selon le calendrier évoqué par son entourage. Le désormais ex-président s'est rendu au siège parisien du PS, comme son prédécesseur socialiste François Mitterrand l'avait fait le 17 mai 1995.

Dans son command car; le chef des armées françaises a remonté ensuite les champs Elysées pour se recueillir sur la tombe du soldat inconnu. Le tout sous haute sécurité: près de 1 500 policiers et gendarmes ont été mobilisés.

Mais, sitôt Emmanuel Macron parvenu à l'Elysée, le ciel s'est éclairci, semblant obéir à la demande formulée par Sibeth Ndiaye, conseillère en communication du nouveau président, qui avait lancé: "C'est bon, vous pouvez arrêter la pluie!"

Dernières nouvelles