Renault: partenariat avec Qualcomm et Vedecom

Qualcomm présente un système de recharge sans fil pour voitures

Renault teste la recharge sans contact dynamique

La recharge sans fil des véhicules électriques constitue pour Qualcomm un relais potentiel de croissance au moment où le groupe cherche à réduire sa dépendance vis-à-vis du marché du smartphone arrivé à saturation.

La démonstration dynamique de charge a eu lieu sur une piste d'essais longue de 100 mètres, construite par Vedecom à Satory (Versailles, Yvelines), dans le cadre du projet 'FABRIC'. Selon le Losange, le système est capable de recharger 20 kW à des vitesses allant jusqu'à 100 km/h.

Même si les partenaires et Renault n'en sont qu'à leurs début, cette annonce est prometteuse sur le papier. Ces tests serviront à évaluer le fonctionnement, la sécurité et l'efficacité du transfert d'énergie vers les véhicules grâce à de nombreux scenarii pratiques dont l'identification du véhicule et l'autorisation d'accéder à la piste, l'échange d'informations entre la piste et le véhicule afin de déterminer l'intensité de la recharge nécessaire, et la vitesse et l'alignement du véhicule sur la piste.

La Commission Européenne finance à hauteur de 9 millions d'euros le projet Fabric visant à étudier la faisabilité de solutions de recharge par la route pour les véhicules électriques. Le projet a démarré en 2014 et devrait se poursuivre jusqu'en décembre 2017. L'objectif principal du projet est de procéder à une analyse de faisabilité de la charge dynamique des véhicules électriques sans fil.

Renault a rapporté ce jeudi après-midi via un communiqué avoir présenté un nouveau système de charge dynamique des véhicules électriques qui permet de 'rebooster' les batteries en roulant.

Les constructeurs automobiles, leurs fournisseurs et les start-up telles que xChargepoint, WiTricity ou HEVO Power ont fait de la recharge sans fil un domaine de recherche majeur. Pour qu'un tel dispositif soit pertinent, il faut de plus que les véhicules électriques représentent une part importante du parc roulant. Prototype de futures potentielles "routes électriques", cette section est équipée de générateurs de champ électromagnétique sous sa surface.

Dernières nouvelles