Robert Mueller, un procureur face à Donald Trump — États-Unis

L'ancien directeur du FBI Robert Mueller est un vétéran du FBI

L'ancien directeur du FBI Robert Mueller est un vétéran du FBI

Pour l'instant rien. On parle beaucoup de destitution ("impeachment") aux États-Unis mais on en est encore loin. Le point de vue de Marie-Cécile Naves, chercheuse associée à l'IRIS.

Donald Trump est au coeur de la tourmente. Le président des Etats-Unis a critiqué jeudi la nomination de Robert Mueller, un ancien directeur du FBI, au poste de procureur spécial chargé de l'enquête sur les liens potentiels de son entourage avec le Kremlin. Donald Trump est accusé d'avoir demandé mi-février au chef du FBI James Comey de fermer les yeux sur l'enquête qui compromettrait le conseiller en matière de sécurité nationale Michael Flynn.

"Avez-vous, à un moment ou un autre, demandé au directeur du FBI James Comey, d'une manière ou d'une autre, de clore ou ralentir une enquête concernant Michael Flynn et...?", a demandé un journaliste à Donald Trump jeudi.

Un responsable de l'administration américaine a confirmé mardi soir à l'AFP des informations du New York Times selon lesquelles le renseignement partagé par le président américain provenait d'Israël où Donald Trump est attendu la semaine prochaine. Donald Trump pendant ce temps sera à l'étranger, pour son premier voyage officiel, loin du tapage de Washington.

Dans le cas de Donald Trump, penser la suite est complexe.

James Comey a rédigé sa note après une conversation dans le Bureau ovale avec le président. Au cours de son audition, Donald Trump serait alors suspendu de ses fonctions.

Le Congrès s'intéresse de près à cette affaire.

Dans un communiqué diffusé par la Maison-Blanche, le président américain dit avoir " hâte de voir cette affaire se conclure rapidement ".

La nomination vise à isoler les investigations du pouvoir politique en réduisant au minimum la supervision de ce ministère, qui exerce la tutelle du FBI et donc sur les agents qui enquêtent depuis l'été dernier dans cette affaire mêlant politique et espionnage. C'est dire la difficulté politique de l'affaire. Le président agit comme s'il craignait quelque chose et comme s'il paniquait qu'on le découvre.

Durant la campagne présidentielle américaine, la Turquie a payé Michael Flynn plus de 500 000 $ pour faire valoir ses positions. Est-il alors réellement envisageable qu'il soit destitué alors que le Congrès est majoritairement républicain? Et pourtant, les démocrates applaudissent cette nomination, à laquelle le ministère de la Justice a dû se résoudre.

Robert Mueller, qui a 72 ans, a été Marine pendant la guerre du Vietnam. La première procédure a été lancée en 1868 à l'encontre du président Andrew Johnson mais malgré les onze chefs d'accusation qui le concernaient, le président de l'époque a été acquitté par le Sénat. Puis le Sénat entier, à majorité républicaine, devra le confirmer à son poste par un vote. Ce qui, aux Etats-Unis, est un crime pouvant mener à la destitution du président. " Ce qui, si cela est avéré malgré le démenti de la Maison Blanche, représente une tentative d'obstruction à la justice".

Face à ces nombreux scandales, le bilan global de la présidence Trump depuis son investiture n'est-il donc que négatif?

" Je devrais adresser une réprimande [à Sergueï Lavrov, ndlr], parce qu'il n'a pas partagé ces informations secrètes avec nous". C'est aussi pour cela qu'ils le soutiennent encore. Néanmoins sur d'autres thèmes de l'agenda, comme la lutte contre les droits des femmes et le retour en arrière sur la protection de l'environnement, il a donné des gages aux ultra-conservateurs.

Dernières nouvelles