Trump espère une enquête rapide — Russie

Sa nomination fait suite aux pressions démocrates pour qu'une personnalité extérieure au ministère de la Justice soit nommé, indique Fox News.

'Compte tenu des circonstances actuelles particulières, j'ai estimé que l'intérêt public demande de placer cette enquête sous l'autorité d'une personne qui exerce un degré d'indépendance vis-à-vis de la hiérarchie habituelle', a-t-il ajouté.

Ancien officier des Marines, Robert Mueller a servi pendant la guerre du Vietnam où il a été blessé au combat.

Il dirigera l'enquête en cours du FBI sur "les efforts du gouvernement russe visant à influencer les élections présidentielles de 2016 et les questions connexes " avec le bureau pour poursuivre tout crime ayant éventuellement été commis. Lors du clash autour du programme de la NSA, un avocat de la Maison Blanche tente d'obtenir la signature du ministre de la Justice sur son lit d'hôpital, mais Mueller et Comey arrivent juste à temps pour l'en empêcher.

"J'attends avec impatience que cette affaire se termine rapidement". Nous n'en sommes pas encore là, mais nombreux sont les journalistes et les élus démocrates à rêver de faire à Trump ce qu'ils avaient réussi contre Nixon avec le Watergate en 1974.

Les paris en ligne prédisant la destitution du président des Etats-Unis Donald Trump se multiplient depuis la tempête provoquée par le limogeage du directeur du FBI James Comey et les révélations qui ont suivi.

Le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, rappelle inlassablement que la majorité continue de travailler malgré les turbulences, mais son message est inaudible. "Le président est soupçonné d'avoir fait pression sur lui pour qu'il donne un volet de l'enquête menée par le FBI sur des liens possibles entre son équipe de campagne et Moscou". Mais cela n'avait pas empêché Donald Trump de plébisciter Michael Flynn. Comey dirigeait l'enquête du FBI en rapport avec la Russie depuis le mois de juillet dernier.

Le milliardaire a d'abord limogé James Comey de la direction du FBI, prétextant sa gestion de l'affaire des emails d'Hillary Clinton avant d'admettre qu'il avait depuis longtemps décidé de s'en débarrasser.

Un influent conseiller de M. Trump chargé de la sécurité nationale, Michael Flynn, est poussé à la démission le 13 février, pour avoir omis de mentionner des contacts répétés, avant et après l'élection, avec l'ambassadeur de Russie à Washington, Sergueï Kislyak.

Jusqu'à aujourd'hui, aucune preuve d'une quelconque collusion entre Donald Trump et la Russie n'a été produite.

Le 9 mai le président Trump a annoncé avoir renvoyé le directeur du FBI, James Comey.

Après une semaine éprouvante pour la démocratie américaine, Donald Trump cherche peut-être à jouer l'apaisement.

Nommé à la tête de la puissante police fédérale américaine seulement une semaine avant les attentats du 11 septembre 2001, Robert Mueller est resté en poste pendant douze ans. Après dix ans sous Bush, Obama lui a demandé de prolonger exceptionnellement son mandat de deux ans.

"Mueller est un superbe choix". Il a une compétence irréprochable.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Dernières nouvelles