"Un ministre ne pose pas de conditions" assure Castaner — Hulot au gouvernement

Vidéo. Suivez en direct l’annonce du nouveau gouvernement

L'annonce interviendra à 15 heures STEPHANE DE SAKUTIN

Le nouveau ministre de la la Transition écologique et solidaire fait en effet partie des farouches opposants à Notre-Dame-des-Landes. "Ce contexte mondial pousse Nicolas Hulot à se dire que c'est maintenant ou jamais, pour tenter d'agir de l'intérieur, alors qu'il préférait être conseiller dans l'ombre jusqu'à présent", poursuit Jean-Louis Caffier sur BFMTV. Quinze plus tard, le ministre de la transition écologique et solidaire a finalement accepté la proposition de Jacques Chirac.

C'est ambitieux note le député européen écologiste José Bové si Nicolas Hulot a les moyens de mettre en œuvre cette transition écologique. Pourfendeur de la bipolarisation, fervent avocat de l'émergence d'un centre catalyseur de la politique française, il a porté l'étendard de la moralisation de la vie publique et sa mission sera de concrétiser la loi afférente. Une " ouverture " qui n'est pas sans rappeler le modèle défendu par Nicolas Sarkozy en 2007.

La crise écologique s'aggravant, en 2011, il franchit le pas en se présentant à la primaire des Verts, un parti pas toujours tendre avec lui.

Marielle de Sarnez, 66 ans, vice-présidente du Modem, occupe le poste de ministre des Affaires européennes.

Première journée avec un gouvernement et première difficulté pour Edouard Philippe, le chef du gouvernement.

Depuis quelques jours, la polémique faisait rage. Mais la limite du collectif se trouve peut-être là où l'expérience et les prises de position du nouveau premier ministre commencent. En France, la loi de transition énergétique pour la croissance verte existe, ainsi que la loi pour la biodiversité. Les ONG redoutaient que l'environnement soit relégué au second plan durant le prochain quinquennat. "(...). Ce sont des transfuges de LR qui contrôleront le nerf de la guerre, sous l'autorité d'un Premier ministre de la même origine politique", constate Laurent Joffrin dans Libé. Le columérin Patrick Jimena et le toulousain Antoine Maurice réagissent à l'entrée de Nicolas Hulot dans le gouvernement. C'est aussi une façon de faire passer un message en amont des législatives.

Mais le pire serait qu'Emmanuel Macron, lui demande de se charger de la réouverture des chasses présidentielles, une des nombreuses promesses du candidat Macron quand il est intervenu devant les chasseurs français le 15 mars dernier. Si celle-ci occupait une faible part dans son programme, elle était au coeur des projets de Benoît Hamon et de Jean-Luc Mélenchon.

Pour Emmanuel Macron, en mal de crédibilité sur les questions environnementales, c'est un sacré coup effectivement. En outre, les trois ministères d'État (les plus hauts dans l'ordre protocolaire) sont confiés à des hommes. De quoi rassurer les Zadistes et les anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes? Invité sur France Inter, le Premier ministre a été longuement interrogé sur la présence de Nicolas Hulot, avec un rôle protocolaire élevé pour l'ex-animateur.

Nicolas Hulot est farouchement opposé aux traités commerciaux transatlantiques, défend l'agriculture biologique et l'agroécologie. Ardent défenseur de l'environnement et des populations, il s'est notamment prononcé pour l'organisation d'un référendum sur la sortie de l'énergie nucléaire au lendemain de la catastrophe de Fukushima au printemps 2011.

Barbara Pompili, députée écologiste et secrétaire d'Etat auprès de Ségolène Royal, s'est dite heureuse et fière de passer le flambeau à Nicolas Hulot.

Est-ce la clé du pari de Monsieur Hulot en s'installant dans ses fonctions qu'il préfère dénommer de " ministère du futur "? "C'est formidable que quelqu'un d'une telle stature, si engagé, soit à ce poste". Elle a néanmoins regretté ne pas pouvoir continuer son travail dans un autre ministère. Depuis l'accord de Paris, le combat climatique prend un tour nouveau.

Dernières nouvelles