Un premier Conseil des ministres pour fixer le cap de l'ère Macron

Edouard Philippe le nouveau Premier ministre français sera à la tête d'un gouvernement de droite et de gauche comme l'a voulu le président Macron

Gouvernement Macron: Hulot, Le Maire et Bayrou

La parité sera presque parfaitement respectée, avec onze femmes et onze hommes et autant de ministres de plein exercice de l'un comme de l'autre sexe parmi les membres du gouvernement, même si la présence d'Emmanuel Macron et du Premier ministre fera pencher la balance du côté masculin. Il doit se rendre vendredi sur la base de Gao au Mali, sa première visite pour saluer les troupes françaises, pour un aller-retour dans la journée. "J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a-t-il souligné, toujours selon M. Castaner, estimant que le rôle du Premier ministre était d'"arbitrer". Le nouveau Premier ministre, issu des rangs du parti Les Républicains (LR), part d'encore plus loin: seulement 36% lui feraient confiance.

(**) Enquête réalisée en ligne du 15 au 17 mai 2017 (après la nomination d'Édouard Philippe comme premier ministre, et avant la présentation du nouveau gouvernement), auprès d'un échantillon 5 015 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 4 598 inscrits sur les listes électorales.

Aux ministres, le président a rappelé qu'il lui incombait de "fixer la stratégie".

Le président Macron ne veut pas "verrouiller sa com'" mais exige des ministres "confidentialité" et "discipline", a assuré Christophe Castaner, invoquant des "raisons pratiques", en l'espèce l'organisation de la traditionnelle photo de famille du gouvernement dans le vestibule du palais présidentiel et non dans les jardins en raison d'une météo capricieuse.

Si les taux de confiance du couple exécutif ne sont pas très élevés, cela n'empêche pas les électeurs d'envisager de voter pour la majorité présidentielle aux élections législatives de juin.

Le chef de l'Etat, qui a fait de la moralisation de la vie politique un axe de sa campagne, a également indiqué que chaque ministre aurait "une feuille de route présentée avant les législatives, avec des objectifs en termes de politiques publiques et de budget ".

Le nouveau gouvernement nommé mercredi est "évidemment bâti pour durer" au-delà des législatives, a affirmé le Premier ministre Edouard Philippe jeudi sur France Inter, en promettant de s'engager dans la campagne à Emmanuel Macron "la majorité dont il a besoin".

La moitié proviennent de la société civile, une proportion jamais vue, dont une médaillée olympique d'escrime Laura Flessel, aux Sports, un populaire animateur de télévision écologiste, Nicolas Hulot, à la Transition écologique ou une éditrice, Françoise Nyssen, à la Culture. Même chose pour son Premier ministre.

Parmi eux figurent quatre socialistes (dont deux avaient rejoint En Marche!), deux radicaux de gauche, trois centristes, deux LR, les autres provenant de la société civile. Richard Ferrand se félicite de ce gouvernement sur Europe 1.

"Ce n'est pas une prise de guerre, c'est plutôt des prises d'otages".

Dernières nouvelles