Macron donne le cap à son gouvernement — Conseil des ministres

Édouard Philippe nommé Premier ministre

Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre, à la préfecture de l'Aude... en 1995

Alors qu'il devait être connu mardi, la composition du nouveau gouvernement n'a en effet été dévoilée que mercredi, à 15 heures, après la vérification de la situation fiscale de chacun de ses membres et l'absence de conflits d'intérêt, avait fait savoir l'Elysée.

Le nouveau gouvernement est composé de 22 membres, dont 18 ministres et 4 secrétaires d'Etat.

François Bayrou, 65 ans: ministre d'Etat, garde des sceaux. Strictement paritaire, le gouvernement a 54,6 ans de moyenne d'âge. Toutefois, il l'est moins que le premier de François Fillon en 2007.

A droite, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie.

Plusieurs récompenses politiques sont manifestes dans les nominations de ce premier gouvernement de la présidence Macron.

Si le député-maire socialiste, et soutien de Macron, Gérard Collomb occupe désormais le ministère de l'Intérieur, deux autres "marcheurs" des premières heures ont rejoint le gouvernement de Philippe. Quant à la députée européenne centriste, Sylvie Goulard, 52 ans, obtient la Défense. François Bayrou avait fait part dernièrement de sa déception quant au nombre de places accordés aux candidats Modem sous l'étiquette En Marche.

Le président Macron ne veut pas "verrouiller sa com'" mais exige des ministres "confidentialité" et "discipline", a assuré Christophe Castaner, invoquant des "raisons pratiques", en l'espèce l'organisation de la traditionnelle photo de famille du gouvernement dans le vestibule du palais présidentiel et non dans les jardins en raison d'une météo capricieuse. Dix-huit ministres, quatre secrétaires d'État.

Ministre de la Défense pendant l'intégralité du mandat de François Hollande, Jean-Yves Le Drian sera cette fois ministre des Affaires Étrangères.

Retrouvez cet article sur Francetv infoLes écologistes partagés après la nomination de Nicolas Hulot au gouvernementLes ministres battus aux élections législatives devront démissionner du gouvernementDIRECT.

"Nicolas Hulot suivra la feuille de route d'Emmanuel Macron", a poursuivi le porte-parole du gouvernement, en précisant: "Vous connaissez la position du président de la République élu qui est celle de mettre en œuvre la loi sur la transition énergétique, d'aller vers un mix énergétique [diversification des sources d'énergie] et de faire diminuer avec un calendrier responsable la part du nucléaire dans notre production énergétique". Françoise Nyssen, la fondatrice des éditions Actes Sud, entrepreneure du livre nommée ministre de la culture; l'escrimeuse Laura Flessel, quintuple médaillée olympique, aux Sports. Parmi les chantiers prioritaires: la réforme du droit du travail, les réformes de l'Éducation nationale avant la rentrée, la loi de moralisation de la vie publique, la préparation du budget, l'amélioration du renseignement, la simplification de la vie administrative et en particulier le droit à l'erreur.

Voici la liste des ministres du gouvernement Philippe, et leurs portraits.

Ces derniers, Bruno Le Maire, un cacique de la droite, et Gérald Darmanin, une de ses étoiles montantes, ont de facto quitté leur parti en entrant au gouvernement, selon Les Républicains.

Il l'avait formulé au "Parisien" à deux jours du seconde tour de la présidentielle.

On ne note pas pour autant d'autres transfuges venus de la droite.

Emmanuel Macron a choisi une équipe comptant cinq ministres issus du centre et de la droite et cinq autres issues de la gauche.

Dernières nouvelles