58 morts dans l'incendie de la tour Grenfell — Police londonienne

Beaucoup de fumée se dégage de la tour d'habitation

200 pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour combattre l'incendie

Le bilan de l'incendie de la tour de logements sociaux Grenfell à Londres a fait au moins 30 morts, selon un nouveau bilan, communiqué vendredi 16 juin par le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy.

Au moins 30 personnes ont trouvé la mort et 28 autres sont portées disparues et présumées mortes, selon la police londonienne.

La Grenfell Tower, une tour de 24 étages dans le quartier de Kensington, dans l'ouest de Londres, a été dévastée par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi.

ROYAUME-UNI L'incendie est désormais totalement éteint. De nombreuses personnes sont encore portées disparues.

Dans un éditorial cinglant, le quotidien The Guardian comparait ce faux pas à celui de George W. Bush lors de la tempête Katrina. Selon les médias britanniques, 70 personnes manqueraient encore à l'appel. Et une veillée aux bougies s'est tenue près de la tour calcinée.

Pour le moment, seule une victime a été nommée.

La mort de Mohammed Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans, a été confirmée par une association de soutien à la Syrie. Les dons de nourriture et de vêtements sont également nombreux.

La colère monte parmi les survivants et les proches des victimes de l'incendie de la tour Grenfell à Londres, qui dénoncent la gestion de l'immeuble mais aussi la réaction de Theresa May face à ce drame.

Theresa May a rendu visite vendredi à des blessés à l'hôpital.

Une centaine de personnes s'est engouffrée dans le bâtiment pendant qu'à l'extérieur, les manifestants criaient leur colère.

Près de la tour samedi, des membres de la communauté ont chanté des prières sur l'air d'Amazing Grace, devant des dizaine de bouquets de fleurs déposés en hommage aux victimes. Les manifestants reprochent aussi aux autorités locales de ne pas avoir entendu leurs cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste. Elle avait exprimé sa tristesse jeudi à la télévision et s'était engagée à ouvrir une enquête publique sur cet incendie, mais la Première ministre n'a pas rencontré les habitants de la tour, envoyant ses ministres à sa place.

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie.

Dernières nouvelles