" "Bayrou : " Je choisis de ne pas exposer " Macron à une " campagne mensongère "

Une large majorité pour un départ de François Bayrou du gouvernement

Le ministre français de la Justice François Bayrou à Pau dans le sud-ouest de la France le 18 juin 2017IROZ GAIZKA

Florence Parly: Femme d'affaires, elle succède à Sylvie Goulard en tant que ministre des Armées.

Richard Ferrand et Marielle de Sarnez ont tous les deux été ministres de façon particulièrement éphémère.

M.Bru a également fait part à Sputnik de son point de vue sur la personne qui représentera le groupe MoDem à l'Assemblée Nationale.

La composition du deuxième gouvernement de la présidence Macron est dévoilée ce mercredi à l'occasion d'un remaniement post-législatives d'une ampleur plus importante que prévu après les départs surprises de Richard Ferrand et de Sylvie Goulard.

Chargé de porter la loi sur la moralisation de la vie publique en tant que ministre de la Justice, François Bayrou a trébuché après un mois à peine au gouvernement. Jacqueline Gourault est nommée ministre auprès du ministre de l'Intérieur.

Le parquet de Paris avait annoncé le 9 juin l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit", à la suite d'un signalement à la justice par un ex-collaborateur de Jean-Luc Bennahmias, qui expliquait avoir été salarié comme assistant parlementaire alors qu'il était en réalité sous contrat avec le parti centriste. Appel qui lui vaut une passe d'armes avec le Premier ministre Edouard Philippe. Selon un sondage Harris interactive pour RMC et Atlantico, 57% des Français ne souhaitaient pas qu'il reste au gouvernement. Le président du MoDem a ainsi donné une conférence de presse durant laquelle il a expliqué vouloir préserver l'exécutif d'"une campagne mensongère". "Un choix personnel" qui "simplifie la situation", a réagi Christophe Castaner, porte-parole de l'équipe d'Edouard Philippe.

Expliquant que l'affaire des attachés parlementaires européens du MoDem avait été montée de toutes pièces et que tout avait été "légal, normal et moral" dans la gestion faite par son parti, il a estimé qu'on le visait directement ainsi qu'Emmanuel Macron.

Lors de son audition, Matthieu Lamarre, ancien directeur de la communication du MoDem, aurait rapporté avoir été rémunéré en partie sur des fonds européens pour un temps partiel auprès d'un eurodéputé pour lequel il n'a jamais particulièrement travaillé. En effet, non seulement le MoDem sera le troisième parti en nombre de députés derrière LRM et LR (qui risque d'éclater en deux groupes).

Jeudi matin, le nouveau gouvernement devait se retrouver pour son premier Conseil des ministres avec, à l'ordre du jour, la loi antiterroriste, censée prendre le relais de l'état d'urgence après sa sixième prolongation.

Dernières nouvelles