XV de France: "Novembre sera déterminant" (Laporte)

EN VIDEO - Novès :

XV de France: "Novembre sera déterminant" (Laporte)

Petites lunettes ajustées, regard d'acier. Je leur ai dit: "si l'équipe de France ne vous intéresse pas, il ne faut pas venir ". "Novembre sera déterminant. On ne peut plus avoir une équipe de France qui ne gagne pas, ce n'est pas possible". L'ancien manager de Toulouse a également fait le point sur sa relation avec le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte. "Donc automatiquement, tôt ou tard, il faudra faire quelque chose". "Des changements cela ne veut pas dire évincer des gens". Le Président de la FFR a exigé trois victoires lors des prochains rendez-vous de l'équipe de France. Au programme, les Bleues recevront l'Afrique du Sud, le Japon, et la Nouvelle-Zélande à deux reprises. A sa prise de fonction, lors du Tournoi 2016, Guy Novès avait notamment promis un changement de style de jeu du XV de France, davantage porté vers le grand large.

Interrogé sur la possibilité de limoger le sélectionneur Guy Novès, Bernard Laporte estime que ce ne serait pas forcément la bonne solution.

Bernard Laporte a indiqué qu'il souhaitait s'entretenir avec l'encadrement du XV de France à son retour d'Afrique du Sud. On fera un bilan ensemble, avec beaucoup de sang-froid. Il y a un an, j'avais encore le survêtement. Il y a des choix qu'ils font, et que moi je n'aurais pas faits. "Je suis un ancien sélectionneur, a poursuivi le président de la FFR". Je veux qu'on en discute. "Je veux discuter avec eux et surtout pas interférer dans leurs choix mais il y a des choses qui m'interpellent".

Dernières nouvelles