Dans la nasse de l'affaire russe, Donald Trump atteint une impopularité record

Le taux d'opinions favorables de Donald Trump est tombé de 42% en avril à 36% aujourd'hui selon un sondage du Washington Post

Le taux d'opinions favorables de Donald Trump est tombé de 42% en avril à 36% aujourd'hui selon un sondage du Washington Post

Ce taux d'approbation, qui n'a cessé de baisser depuis le printemps, est plus bas que celui de tous ses prédécesseurs au cours des 70 dernières années. Depuis la précédente enquête, évaluant ses 100 premiers jours, il dégringole de six points.

De retour aux Etats-Unis après avoir assisté à la fête nationale française, Donald Trump n'a pas hésité à commenter les résultats de ce sondage publié ce dimanche. Archifaux. Comme le rappelle le Guardian, le sondage a pratiquement réussi à prédire le vote populaire, remporté par Hillary Clinton. D'après la chaîne ABC, il travaillera en coordination avec les avocats privés chargés de défendre le président américain dans le scandale de l'ingérence russe dans la présidentielle américaine et des soupçons de complicité présumée avec Moscou.

Pas de répit pour Donald Trump! L'affaire plombe un peu plus le président Trump.

60% des personnes interrogées estiment que la Russie a tenté d'influencer l'élection (+4%) tandis que 41% pensent que l'équipe Trump a intentionnellement aidé la Russie (+2%). L'ex star de téléréalité vient se s'attacher les services d'un avocat pour faire face aux investigations lancées par le Sénat sur le sujet. Il a donc tweeté et montré sa désapprobation (ou plutôt mauvaise foi?) en répondant: "Les sondages ABC/Washington Post, même si presque 40% d'opinions favorables ce n'est pas mal, étaient les moins précis des sondages au moment de l'élection présidentielle!". Un vrai revers pour le président qui avait multiplié les tweets de campagnes tapageurs.

Il est plombée par l'affaire russe et la paralysie de la réforme tant annoncée de la santé.

Dernières nouvelles