On se pique de l'application contre les tiques

On se pique de l'application contre les tiques

Une nouvelle application pour lutter contre les tiques

Le Limousin est l'une des zones géographiques qui compte la plus grande population de tiques. Pour cela, une application pour smartphone baptisée "Signalement Tique" a été lancée par le ministère des Solidarités et de la Santé et l'Institut National de la Recherche Agronomique (Inra). Ce sont l'Alsace et la Lorraine qui sont les plus touchées, suivies des régions Champagne-Ardenne, Auvergne, Franche-Comté, Limousin et Rhône-Alpes.

Elle est officiellement disponible depuis ce lundi sur iOS et Android. Les données récoltées vont permettre aux scientifiques d'élaborer une cartographie des tiques infectées. "En croisant les données météo et de l'habitat de l'animal, nous pourrons établir des modèles mathématiques de prévision du risque de croiser des tiques", assure le chercheur. L'application invite également l'utilisateur à joindre une photographie du spécimen, après l'avoir placé au congélateur pendant plusieurs minutes. Si, après quelques jours, une rougeur apparaît, consultez rapidement votre médecin traitant.

Dernières nouvelles