Plus de 2 milliards de personnes n'ont pas d'eau potable chez elles

L'environnement tue 1,7 million d'enfants dans le monde

Actualité Le 06 mars 2017 L'environnement tue 1,7 million d'enfants dans le monde Les enfants sont souvent les plus fragiles face aux

Environ 2,1 milliards de personnes, soit 30% de la population mondiale, n'ont pas accès à l'eau potable chez elles et plus du double sont contraintes d'utiliser des eaux usées, indiquent l'OMS et l'Unicef dans un rapport publié mardi 11 juillet. Et d'ajouter: " Il s'agit de services fondamentaux pour la santé humaine et il incombe à tous les pays de garantir que chacun puisse y accéder.

Si, depuis 2000, des milliards de personnes bénéficient d'un accès à des services élémentaires pour l'approvisionnement en eau de boisson et l'assainissement, ces services ne fournissent pas nécessairement une eau et un assainissement sûrs.

En outre, de nombreux foyers, centres de santé et écoles n'ont toujours pas d'eau ni de savon.

. Des affections qui tuent plus de 350.000 enfants de moins de 5 ans chaque année.

"Si l'eau salubre et un assainissement et une hygiène adéquats sont essentiels pour préserver la santé de chaque enfant et de chaque communauté, ils permettent également aux sociétés d'être plus résilientes, plus équitables et en meilleure santé", explique Anthony Lake, Directeur général de l'UNICEF.

Les inégalités mondiales sont criantes s'agissant de l'accès à des infrastructures sanitaires garantissant une eau propre à la consommation.

Dans les pays en situation de conflit ou traversant une période de troubles, les enfants sont 4 fois moins susceptibles d'avoir accès à des services élémentaires d'approvisionnement en eau et 2 fois moins enclins à bénéficier de services d'assainissement de base que les enfants vivant dans d'autres pays. Parmi elles, plus de 260 millions se trouvent à plus de 30 minutes d'un accès à l'eau et 159 millions boivent une eau non traitée. Elles ne permettront pas d'atteindre l'objectif d'un accès pour tous d'ici 2030, d'autant plus que des inégalités sont constatées dans un certain nombre de pays. En milieu urbain, deux personnes sur trois ont accès à l'eau potable et trois sur cinq disposent des services d'assainissement gérés en toute sécurité. Parmi elles, 600 millions partagent des toilettes avec d'autres ménages et près de 900 millions défèquent en plein air.

Les bonnes pratiques en matière d'hygiène sont pourtant la manière la plus simple et la plus efficace d'empêcher la propagation des maladies.

Seuls 15% de la population d'Afrique subsaharienne peut se laver les mains de manière adaptée. Bien que des opérations d'assainissements et d'accès à l'eau aient été mises en place dans de nombreuses régions du globe, les personnes qui en bénéficient peuvent encore se trouver en péril.

Dernières nouvelles