L'étape du jour: Tour de France

Alexia traverse la France à bord de la voiture Teisseire

Alexia traverse la France à bord de la voiture Teisseire

Il ne s'agit pas de la première venue sur le Tour de France de l'ancien secrétaire d'état américain.

Derrière lui, à 19 secondes, c'est Diego Ulissi (UAE) qui a réglé, au sprint, le quatuor, devant Tony Gallopin (2e, Lotto Soudal) et Primoz Roglic (3e, LottoNL-Jumbo). Pris dans une cassure, puis obligé de changer sa roue arrière sur crevaison, Chris Froome (Sky) a dû s'employer pour revenir sur ses rivaux avant le sommet (50 secondes à boucher), même si le Britannique y est parvenu sans affolement, et avec l'aide de Nieve, Henao puis Landa. Cette étape sur l'Aubrac compte deux cols classés première catégorie en début et fin de parcours plus deux bosses classées 4e catégorie.

Dans l'histoire du Tour de France, Le Puy a accueilli trois arrivées d'étapes, en 1954, 1996 et 2005. S'il n'a pas pu se battre dans les derniers mètres pour la victoire finale, le coureur de l'équipe Sunweb a réalisé un véritable numéro dans les ascensions de cette étape.

Ce lundi, les coureurs du Tour seront au repos, avant de prendre la direction des Alpes (mercredi).

Première victoire pour Mollema.

Son accélération à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée aura été gagnante. Malgré quelques signes de faiblesse et un ennui mécanique, le Britannique Chris Froome (Sky) a conservé la tête du classement général. En son absence, aucun d'entre eux n'a attaqué, laissant la séduisante AG2R assurer le tempo. La formation aux services de Romain Bardet a mis la pagaille aux abords du Col de Peyra Taillade.

Juste derrière, Dan Martin a repris quelques secondes à ce trio de tête, 13 secondes exactement, en accélérant dans les derniers kilomètres.

Dernières nouvelles