Wimbledon: Roger Federer confirme sa place dans l'histoire du sport

Où s'arrêtera Roger Federer

Roger Federer

En effet, le suisse a réalisé l'incroyable performance, de n'avoir concédé aucun set durant tout le tounoi.

Cilic, pour sa deuxième finale en Grand Chelem, a fait front mais sans donner l'impression d'être en capacité de priver Federer d'un premier titre à Londres depuis 2012.

L'attente de Roger Federer pour un autre triomphe à Wimbledon est terminée. Il s'était rendu jusqu'en demi-finale, soit, mais pour la première fois de sa carrière, le corps commençait à vouloir lâcher. Il a maîtrisé facilement son adversaire (6/3 6/1 6/4) en 1h45min de jeu.

Le Suisse a ensuite évoqué son parcours qu'il l'a conduit sur le toit du tennis mondial: "Je n'aurais jamais pu avoir comme objectif, quand j'ai commencé sur le circuit, de gagner Wimbledon huit fois". Donc on a passé du bon temps tous ensemble.

D'ailleurs, voici la somme colossale qu'il va empocher. Il s'agit de son 19e succès en Grand Chelem. Le suisse égale aussi Jimmy Connors dans le nombre de matchs disputés, au nombre de 102. En janvier, Federer avait déjà remporté l'Open d'Australie.

Federer confie être "étonné" du déroulement de son année et de son niveau de jeu au quotidien.

Si son cinquième sacre consécutif à Londres pour égaler Björn Borg avait été mémorable (victoire en cinq sets face à Rafael Nadal en 2007), si sa conquête d'un 15e Grand Chelem - record absolu à l'époque - sur le gazon londonien avait été magistrale (victoire 16/14 au cinquième set face à Andy Roddick en 2009), Roger Federer n'aura pas eu droit à un feu d'artifice pour ce huitième sacre néanmoins historique.

Roger Federer se projette désormais sur la suite de la saison: "Je vais y réfléchir la semaine prochaine".

Dernières nouvelles