Un peu de graisse sur les hanches protège notre santé

Les femmes aux grosses f3sses et aux larges cuisses, seraient moins exposées aux risques de crise cardiaque, d'AVC

Les femmes aux grosses fesses seraient en meilleure santé

Bonne nouvelle: avoir un peu de graisse sur les hanches et les cuisses n'est pas mauvais pour la santé. En effet, selon une étude allemande, publiée dans la revue Cell Metabolism, il est important d'avoir une petite quantité de graisse stockée au niveau de la culotte de cheval, à condition d'avoir un IMC dans la moyenne. "Les hanches et les cuisses offrent un stockage sûr pour les graisses", résume le coauteur Norbert Stefan, de l'hôpital universitaire de Tübingen, en Allemagne.

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs ont observé près de 1 000 personnes, ayant un IMC normal, en surpoids ou obèses.

Avoir un peu de graisse sur les hanches ou sur les cuisses, lorsque l'on a un IMC (indice de masse corporelle) normal, offrirait une meilleure protection contre les troubles métaboliques, comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète. Cette situation concerne 20% des personnes ayant un IMC normal, estiment les chercheurs. L'hypothèse la plus probable est que cette graisse stockée dans le bas du corps ne bouge pas, contrairement aux autres endroits où elle risque de passer dans le sang et atteindre des organes comme le cœur ou le foie.

Des médicaments pourraient être mis au point afin d'aider l'organisme à stocker les graisses " au bon endroit", afin de diminuer le risque de développer des troubles du métabolisme.

Dernières nouvelles