Une protection contre le cancer pour la mère et l'enfant — Allaitement maternel

Cameroun: La semaine mondiale 2017 de l’allaitement maternel est lancéeM

Cameroun: La semaine mondiale 2017 de l’allaitement maternel est lancéeM

Ce dernier présente également des avantages pour la mère, puisque selon un récent rapport de l'American Institute for Cancer Research (AICR), il atténue les risques de cancer du sein à un âge plus avancé. Il est en particulier essentiel pendant les 6 premiers mois de la vie car il contribue à la prévention de la diarrhée et de la pneumonie, deux causes majeures de mortalité chez les nourrissons. Or l'institution recommande à ses nations membres de porter ce montant à 4,7 $, afin de sauver 520.000 enfants de moins de cinq ans, et de réaliser quelque 300 milliards de dollars d'économies d'ici 2025.

"L'allaitement maternel donne aux nourrissons le meilleur départ possible dans la vie", explique le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS.

Ce 1er août 2017, journée mondiale de l'allaitement maternelle, le Représentant résident de l'UNICEF à Yaoundé a diffusé un communiqué du siège relatif à un constat sur l'insuffisance des investissements en faveur de l'allaitement maternel.

Selon le document, aucun pays au monde ne respecte entièrement les recommandations en matière d'allaitement maternel. Plus précisément, ils estiment que le risque est réduit de 2 % par période de 5 mois d'allaitement. Chaque année, les gouvernements des pays à revenu faible ou intermédiaire consacrent environ deux cent cinquante millions de dollars aux programmes d'allaitement maternel et les donateurs ne versent qu'environ quatre-vingt millions de dollars supplémentaires. Mais trop peu de pays suivent cette recommandation, comme l'indique l'Organisation Mondiale de la Santé. En 2011, à titre d'exemple, un tiers des nouveaux nés au Maroc seulement (soit 27,8%) bénéficie d'un allaitement maternel exclusif, d'après la même source.

L'OMS souligne notamment l'importance de la mise en place de congés maternels de plus longue durée et celle de faciliter l'allaitement sur le lieu de travail.

Renforcer les liens entre les centres de santé et la population locale et soutenir les réseaux communautaires qui protègent, promeuvent et encouragent l'allaitement maternel.

Les 23 pays qui sont parvenus à un taux d'allaitement exclusif supérieur à 60% sont les suivants: Bolivie, Burundi, Cabo Verde, Cambodge, Érythrée, États fédérés de Nauru, Îles Salomon, Kenya, Kiribati, Lesotho, Malawi, Micronésie, Népal, Ouganda, Pérou, République populaire démocratique de Corée, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sri Lanka, Swaziland, Timor-Leste, Vanuatu et Zambie.

Dernières nouvelles