Combien son arrivée au PSG va rapporter à l'Etat — Neymar Jr

Neymar l'attaquant brésilien vedette du FC Barcelone pendant le match de Liga contre l'Atletico Madrid le 30 janvier 2016 au Camp Nou

Neymar l'attaquant brésilien vedette du FC Barcelone pendant le match de Liga contre l'Atletico Madrid le 30 janvier 2016 au Camp Nou

L'arrivée du joueur star Neymar au Paris Saint-Germain devrait faire les affaires de l'Etat. En effet, selon Mundo Deportivo, Neymar Jr pourrait signer un contrat avec Qatar Sports Investments, l'actionnaire majoritaire du PSG et devenir ambassadeur de la Coupe du monde 2022 moyennant un chèque 300 millions d'euros.

"Comme Neymar vient dans un club français, alors effectivement le ministre des Comptes publics se réjouit des impôts qu'il va pouvoir payer en France, s'est réjoui Gérald Darmanin, mercredi sur France Inter, sans donner de montant sur les revenus fiscaux attendus par l'Etat". L'arrivée de la star brésilienne dans la capitale, estimée à 222 millions d'euros (montant de sa clause libératoire) pourrait rapporter beaucoup d'argent à l'Etat français.

"Il vaut mieux que [Neymar] paie ses impôts en France plutôt qu'il ne les paie ailleurs "... En effet, Neymar bénéficiera du régime des impatriés. Ce statut était initialement destiné aux entreprises qui faisaient venir des travailleurs étrangers à des postes de haut-niveau.

Estimations. Selon les explications de l'avocat Redouane Mahrach au site 20 minutes, l'une des "raisons d'être " de ce régime fiscal est justement qu'il "permet d'attirer des sportifs de haut niveau ". Avec un salaire annuel estimé à 30 millions d'euros nets, soit environ 45 millions d'euros bruts, Neymar ne manquera pas de verser son obole au Trésor public. Une prime dont le montant est plafonné au regard du "salaire de référence " des autres joueurs du PSG. Doit-il comprendre les rémunérations des seules stars de l'équipe ou bien de la totalité de l'effectif professionnel? "Ce montant sera évidemment pris en charge par le club", précise Jacques Saurel. Le calcul mathématique est simple: 37 - 16 = 21 millions d'euros exonérés d'impôts. Grâce au statut d'impatrié, Neymar ne serait alors pas imposable sur la totalité des 37 millions d'euros de son salaire net.

Lors d'un transfert direct, le grand intérêt pour le club acheteur est que la somme n'est pas chargée.Il y a toutefois peu de chance que le Barça ait opté pour un tel arrangementavec Paris. Rien que pour la saison 2016, Zlatan Ibrahimovic a vendu 865 000 maillots, ce qui donne une idée des recettes potentielles que peut représenter la vente de maillots de Neymar sur cinq ans. L'État récupérerait dans ses caisses la somme de 7,2 millions d'euros contre les 16 millions qu'il aurait pu engranger si le joueur ne bénéficiait pas du statut d'impatriation.

La prime à la signature et l'opération de transfert de Neymar, d'un montant record de 222 millions d'euros, vont également générer des gains.

Dernières nouvelles