Des œufs contaminés ont été livrés en France

Scandale-alimentaire œufs contaminés: un élevage du Pas-de Calais sous surveillance

Oeufs contaminés au fipronil en Europe : ce que l'on sait

Treize lots d'œufs en provenance des Pays-Bas ont été livrés à deux établissements de fabrication de produits à base d'œufs de la Vienne et du Maine et Loire en juillet, a indiqué lundi 7 août le ministère de l'agriculture dans un communiqué. Des millions d'œufs ont été retirés de la vente et détruits aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, gros client des Pays-Bas, en Suède, en Suisse et au Royaume-Uni.

Pour l'heure, le ministère de l'Agriculture affirme qu'on ne sait pas si ces œufs contaminés ont pu se retrouver dans des produits commercialisés.

Treize lots d'œufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés en France, entre le 11 et le 26 juillet, à deux établissements de fabrication de produits à base d'œufs de la Vienne et du Maine-et-Loire, a indiqué lundi le ministère de l'Agriculture qui n'était pas en mesure de dire dans l'immédiat si les produits incriminés s'étaient retrouvés dans le commerce et en quelle quantité.

"La présence de traces de fipronil ne constitue pas en soi un risque; seules les analyses engagées permettront de déterminer si le niveau de contamination de ces produits est susceptible de présenter un risque pour la consommation" a précisé le ministère de l'agriculture.

Considéré comme "modérément toxique" par l'OMS, le fipronil est un anti-parasitaire utilisé pour éradiquer les poux, tiques et autres acariens sur les poules dans les élevages industriels. Ces poulaillers ont été traités contre le pou rouge, un parasite des poules, avec une matière active, le fipronil, interdite pour les animaux destinés à la consommation humaine.

Fin juillet, "un élevage du Pas de Calais a été placé sous surveillance immédiatement après le signalement par l'éleveur de l'utilisation de ce produit par son fournisseur belge".

Mais selon le toxicologue André Cicolella, les effets de l'ingestion de fipronil peuvent survenir des années après: "C'est une substance qui est classée comme perturbateur endocrinien et qui un cancérogène possible chez l'homme".

Dernières nouvelles