Oeufs contaminés : cinq entreprises françaises concernées

Denis Ducarme

Europe: des millions d'œufs retirés des supermarchés

Le fipronil est classé comme "modérément toxique" par l'Organisation mondiale de la santé, et présente des risques pour la santé de l'homme s'il est ingéré en grandes quantités. "Aucun œuf issu de cet élevage n'a été mis sur le marché, les résultats des analyses en cours seront connus à la fin de la semaine", précise le ministère.

L'ampleur de la crise est apparue au grand jour la semaine dernière aux Pays-Bas, où jusqu'à 180 élevages ont été bloqués et des rappels massifs ordonnés alors que les taux de fipronil, une molécule utilisée pour éradiquer le pou rouge sur les poules, dépassaient parfois largement les seuils autorisés par la réglementation européenne. Son usage sur les animaux destinés à la consommation est normalement interdit. Cette réaction tardive est due, selon le gouvernement belge, à un manque de réactivité des autorités néerlandaises.

Des chaînes de supermarchés à travers l'Europe, Allemagne en tête, ont retiré plusieurs millions d'œufs néerlandais suspectés de contenir des traces d'une molécule insecticide, le fipronil.

Le ministère allemand de l'Agriculture a annoncé dans un communiqué jeudi "qu'au moins trois millions d'œufs contaminés" en provenance des Pays-Bas avaient été livrés en Allemagne, dont la plupart ont été commercialisés.

Le 28 juillet, un élevage de volailles du Pas-de-Calais a été mis sous surveillance après signalement par l'éleveur de l'utilisation de fipronil par son fournisseur d'antiparasite.

Deux entreprises françaises, spécialisées dans la fabrication d'ovoproduits (ingrédients à base d'œufs) ont importé, en provenance des Pays-Bas, 13 lots d'œufs potentiellement contaminés par un insecticide. Il n'a pas d'effet cancérogène prouvé mais peut, à haute dose, provoquer des troubles neurologiques et des vomissements, notamment en cas d'ingestion volontaire (tentative de suicide). Les faibles concentrations mesurées dans les oeufs contaminés rendent toutefois le risque d'empoisonnement très faible voire nul. Ce traitement parasitaire se retrouve en revanche dans les produits vétérinaires utilisés couramment pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens.

" Quelqu'un a clairement procédé avec une énergie criminelle pour frelater (des œufs) avec un produit interdit", a déclaré le ministre allemand de l'agriculture Christian Schmidt dans un entretien avec le quotidien Bild publié vendredi dans la nuit".

1 - Comment les oeufs ont-ils été contaminés?

"Nous avons maintenant le temps et la place pour nous pencher sur la viande ", a-t-il poursuivi. D'ailleurs, les éleveurs néerlandais pourraient abattre des millions de poules contaminées par l'insecticide dans les jours à venir.

Dernières nouvelles