Altice retire SFR de la Bourse de Paris

Altice envisage une offre sur Charter Communications rapporte CNBC

Altice franchit les 95% du capital de SFR, offre de retrait

La holding Altice, propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi, a annoncé ce jeudi avoir franchi à la hausse le seuil de 95% du capital de sa filiale SFR et ainsi lancer une offre publique de retrait obligatoire. Il détient précisément 95,9% du capital et des droits de vote de SFR.

Altice, propriétaire de l'opérateur télécoms français SFR, veut racheter Charter Communications, le deuxième câblo-opérateur américain, dont l'une des marques commerciales les plus connues est Spectrum, ont indiqué mercredi à l'AFP des sources bancaires.

Le groupe de télécoms et de médias européen a également annoncé dans un communiqué son intention de déposer en conséquence auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), en septembre, une offre publique de retrait suivie d'un retraitobligatoire au prix de 34,50 euros par action SFR Group.

Toutefois, l'opération ne pourra se faire que lorsque le conseil d'administration de SFR Group aura rendu un avis motivé sur l'offre et après examen d'un rapport d'un expert indépendant comme l'exige la règlementation.

Altice avait tenté de retirer SFR de la cote l'an dernier.

Charter permettrait à Altice de devenir non seulement un câblo-opérateur de premier plan aux Etats-Unis mais aussi de réaliser d'importantes synergies, au moment où le groupe investit des milliards de dollars dans la fibre optique et autres technologies pour répondre à un milieu des télécommunications en pleine mutation.

Dernières nouvelles