Facebook lance Watch, sa plateforme d'émissions vidéos, pour contrer YouTube

A LIRE EGALEMENT

Pour conquérir la Chine Facebook pourrait accepter la censure

A LIRE EGALEMENT Pour conquérir la Chine Facebook pourrait accepter la censure

D'après Business Insider, la plateforme sera disponible pour tout le monde à partir du 28 août prochain, avec une première vague de 40 vidéos.

"Regarder des vidéos sur Facebook a l'incroyable pouvoir de rassembler les gens, susciter des débats et encourager à créer des communautés (.) Au fur et à mesure des expériences, nous avons compris que les gens appréciaient le format vidéo sur Facebook, mais qu'ils souhaitaient avoir aussi un endroit dédié où ils pourraient les regarder", explique le réseau social, ajoutant: "Nous voulons rendre encore plus facile l'accessibilité aux émissions de rattrapage". Évidemment, il ne s'agit pas d'une surprise, puisque le réseau social de Menlo Park veut profiter de la colossale manne financière des contenus vidéo et travaille sur la création d'un portail vidéo avec des contenus exclusifs depuis plusieurs mois.

Pour l'heure, Watch n'est lancé qu'aux États-Unis et à un groupe restreint d'utilisateurs. Un lancement hors de l'Amérique du Nord n'est pas annoncé pour le moment. Ce mercredi, le réseau social créé par Mark Zuckerberg a révélé son nouvel espace dédié aux vidéos, baptisé "Watch".

Facebook aurait en effet conclu des partenariats avec les groupes Condé Nast, National Geographic, Tastemade, Buzzfeed, ATTN, Vox, Group Nine Media ou encore la NBA pour diffuser des émissions exclusives. Les créateurs peuvent décider de mettre de la publicité (dont ils garderont 55 % des revenus contre Facebook 45 %) ou non.

Si le pari vidéo de Facebook fonctionne, cela pourrait éventuellement menacer d'autres grands fournisseurs de vidéos comme YouTube, Amazon et Netflix.

Dernières nouvelles