La crise s'étend au poulet — Oeufs contaminés

Listeria

Risques santé Le 01 juil 2017 Listeria: deux lots de fromages Neufchâtel AOP rappelés L'alerte est lancée: deux lots de fromages Neufchâtel

Des œufs contaminés à l'insecticide fipronil ont été importés des Pays-Bas et envoyés à deux entreprises de transformation alimentaire. Le royaume avait été le premier pays de l'UE à notifier, le 20 juillet, la Commission européenne via le système d'alerte mis en place en cas de risque pour la santé des consommateurs. Son propriétaire a signalé l'utilisation du fipronil par son fournisseur belge. Son exploitation située dans le Pas-de-Calais a été placée sous surveillance. Les apiculteurs considèrent que ce produit toxique est responsable de la mortalité importante des abeilles. Au niveau européen, on consomme à peu près 200 œufs par habitant et par an. Il existe actuellement au Maroc trois unités spécialisées dans cette industrie avec une capacité de production estimée à 2.400 tonnes par an. Mais d'où est partie cette pollution, comment s'est-elle propagée et comment les autorités en ont-elles été informées? Des millions d'œufs ont également été retirés de plusieurs supermarchés européens. Par ailleurs, selon lui, " un danger pour la santé est pratiquement exclu ". Il est interdit par la loi de l'utiliser sur les animaux destinés à la consommation. Quant à l'Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), elle se veut rassurante.

Selon le ministère de l'Agriculture, les données de toxicité du fipronil sont connues: à l'état de traces, ce produit ne présente pas de risque pour la santé humaine.

Quels sont les pays concernés? . Il a aussi révélé que 57 sociétés belges sur lesquelles un doute pesait, exploitant au total 86 poulaillers, ont été bloquées préventivement, et que des vérifications vont être réalisées au-delà de ce périmètre.

C'est l'entreprise Chickenfriend qui est à l'origine de ce scandale qui a frappé les Pays Bas la semaine dernière et s'est étendue sur l'Europe.

Selon le magazine Figaro, les autorités néerlandaises ont expliqué avoir gardé le secret pendant quelques semaines pour ne pas nuire à une enquête judiciaire pour fraude en cours. Les chaînes Delhaize, Albert Heijn, Colruyt et Aldi ont également retiré de la marchandise des rayons, pour les œufs en provenance de fournisseurs sur lesquels pesaient des doutes.

"Les autorités européennes ont informé la France le 5 août en fin d'après-midi et le 6 août, que 13 lots d'œufs contaminés en provenance des Pays-Bas avaient été livrés à deux établissements de fabrication d'ovoproduits (produits qui ont été obtenus à partir de l'œuf, de ses différents composants ou de leurs mélanges, après élimination de la coquille et des membranes, et qui sont destinés à la consommation humaine) de la Vienne et du Maine et Loire entre le 11 et le 26 juillet 2017", a indiqué le ministère français.

Dernières nouvelles