Taylor Swift porte plainte contre un DJ pour attouchement (Photos)

Taylor Swift chantant

Taylor Swift chantant"Out of the Woods à la 58e cérémonie des Grammy Awards à Lors Angeles en Californie le 15 février 2016 | Mario Anzuoni REUTERS

"Je sais que c'est arrivé, je l'ai appris par elle, je l'ai entendu de la bouche de ma fille".

L'ex-adolescente vedette, qui s'est faite connaître en devenant une prodige de la "country music", avait attaqué en justice en octobre 2015 l'animateur radio, l'accusant de l'avoir agressée sexuellement lors d'une brève prise de vue avant un concert le 2 juin 2013 à Denver, dans le Colorado (ouest des Etats-Unis). "Ma main est entrée en contact avec son corps", a-t-il relaté. "Nous avons pensé en revanche qu'il était impératif que ses employeurs soient mis au courant", a-t-elle confié. D'après lui, c'est son patron Eddie Haskell qui aurait attrapé les fesses de la chanteuse en posant avec elle -il s'en serait vanté auprès de lui-, déclarant qu'elle devait porter des shorts de cycliste sous sa tenue de scène.

D'après sa plainte, les managers de l'artiste avaient appelé les responsables de la radio pour réclamer l'éviction de l'agresseur présumé au lendemain de la rencontre. Il a assuré que, ce jour-là, pendant la photo - moment où les faits se seraient produits - il avait justement fermé sciemment son poing qui se trouvait derrière Taylor Swift "pour ne pas la toucher". Le DJ a été limogé dès le 4 juin.

L'animateur radio poursuit de son côté la chanteuse pour avoir causé la perte de son emploi et sali son nom. Il lui réclame 3 millions de dollars.

Ce à quoi l'avocat de la chanteuse, Doug Baldridge, a répliqué: "Ce n'était pas seulement un geste déplacé". "Je suis une énorme fan de Taylor Swift".

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par TMZ, placée sous scellé depuis: on y voit la musicienne poser entre David Mueller et sa petite-amie. La main du DJ est au niveau du postérieur de la pop-star, sans qu'il soit absolument évident qu'elle le touche.

L'interprète de Bad Blood ne demande qu'un dollar symbolique et affirme qu'un verdict en sa faveur servirait d'exemple aux autres femmes qui pourraient craindre de poursuivre en justice pour de similaires agressions.

Dernières nouvelles