De nouveaux œufs contaminés en France

Contamination d’œufs au fipronil

Contamination d’œufs au fipronil

Concernant le suivi de ces ufs, pour l'instant, cinq établissements de fabrication d'ovoproduits et deux centres d'emballage d'ufs (Nord et Somme) ont reçu des ufs de consommation contaminés, deux établissements (Moselle et Vendée) des ovoproduits contaminés.

Couramment utilisé dans les produits vétérinaires contre les poux, les tiques et les acariens des animaux de compagnie, le fipronil est un insecticide n'est pas autorisé dans le traitement des animaux destinés à la consommation. Selon les résultats, le risque d'effets sanitaires reste "très faible". Au total, des millions d'œufs contaminés se retrouvent aujourd'hui dans 12 pays européens, a rappelé le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert sur RMC.

Le Gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles mesures de gestion: une traçabilité aval systématique sera demandée aux entreprises pour les ufs et ovoproduits provenant des élevages contaminés recensés en Belgique et aux Pays-Bas et tous les produits contenant des ufs issus des élevages contaminés seront retirés du marché dans l'attente de résultats d'analyse. En juillet, les autorités belges ont en effet informé la Commission européenne que du fipronil avait été détecté dans des ufs et des viandes de volailles pondeuses (conventionnels et bio) dans des élevages des Pays-Bas et de Belgique. Quels sont donc les risques pour la santé? Généralement, le fipronil peut causer des convulsions mais aussi des troubles digestifs, y compris chez l'enfant. En revanche, aucune préparation phytosanitaire à base de fipronil n'est autorisée.

Ce dernier a toutefois assuré que "le risque pour la santé humaine est très faible".

L'exposition répétée au fipronil n'a pas non plus montré d'effets préoccupants, seulement des signes locaux bénins.

Sur la base des données recueillies par l'Agence dans le cadre de ses études nationales de consommations alimentaires, l'évaluation du risque a permis d'identifier la quantité maximale d'œufs pouvant être consommée en une seule fois sans s'exposer à un risque aigu. Il faudrait alors, à un adulte, consommer plus de 10 œufs par jour pour être exposé.

Dernières nouvelles