De nouvelles recommandations pour sécuriser vos mots de passe

Le dessin qui dit tout

Le dessin qui dit tout

A présent l'ex-responsable du NIST, préconise d'utiliser des suites de mots simples mais n'ayant aucun lien entre eux. Le renouvellement régulier de ce mot de passe n'est quant à lui plus recommandé.

C'est ce qu'a reconnu cet employé du National Institute of Standards and Technology, l'agence gouvernementale en charge de l'édiction des normes dans les technologies.

Pousser les gens à sécuriser leurs comptes avec des identifiants uniques et privées est toujours une bonne chose, mais le résultat des recherches de Burr et l'adoption ultérieure des systèmes de mot de passe complexes est que la plupart des gens choisissent quelque chose de court et mémorable qui satisfait les critères, Et les transforme en potentiels cibles pour les hacks par brute force.

Bill Burr est une sommité dans son domaine: la sécurité sur Internet. Ceux là se mettent en danger sans même le savoir avec des codes qu'un enfant de 6 ans pourrait trouver sans chercher.

Bill Burr explique que les mots de passe créés selon ses conseils sont, en réalité, facilement piratables par un robot. L'Homme a tendance à reproduire les mêmes schémas, à remplacer les mêmes lettres par les mêmes chiffres ou à ajouter la même suite de chiffres à la fin d'une suite de lettres.

Les règles imposées par Bill Burr en 2003 étaient beaucoup trop contraignantes pour les internautes. Ainsi, un mot de passe de type "thomasmyrtillecamionpoisson" ou "mamanchampignonoignondringdring" serait aujourd'hui ce qu'il y a de plus efficace, comme nous l'indique Fredzone.

Dernières nouvelles