Intel achève l'acquisition de Mobileye

INTEL finalise le rachat de Mobileye

Intel boucle le rachat de Mobileye pour être aux commandes de la future voiture autonome

Intel, qui n'a pas encore indiqué avec quel constructeur automobile il s'associe pour cette diversification, testera une flotte de voitures différentes s'appuyant sur l'expertise de Mobileye en matière de détection, de cartographie et de pistage à distance.

Les premiers prototypes devraient être déployés sur les routes américaines, israéliennes et européennes, avant la fin de l'année.

L'acquisition devrait accélérer l'innovation de l'industrie automobile et la position d'Intel comme fournisseur à la pointe de la technologie dans le marché en forte croissance des véhicules partiellement ou totalement autonomes, ont indiqué les entreprises dans un communiqué.

La flotte sera donc composée de véhicules de différentes marques et différentes gammes pour montrer que la technologie s'applique sur tout type de véhicules. "Notre objectif est de développer la technologie des voitures sans chauffeur et de la déployer partout", a-t-il ajouté.

"Les tester en conditions réelles permettront d'avoir un retour d'expérience immédiat tout en accélérant la mise en œuvre de nouvelles technologies pour des voitures complètement autonomes" affirme le cofondateur de Mobileye, en charge de diriger l'entreprise pour le compte d'Intel. Jusqu'à présent, la firme californienne déployait ses systèmes principalement sur des véhicules Audi et BMW à en croire les teaser vidéos distillés ces derniers mois.

Le loueur de voitures américain Avis Budget s'est pour sa part allié à Waymo (Google) pour des tests de véhicules autonomes sur les routes de l'Arizona (sud-ouest).

Le constructeur allemand de voitures de luxe Daimler et l'équipementier automobile Bosch ont ainsi annoncé en avril un projet commun pour construire des véhicules pleinement autonomes dans un environnement urbain "au début de la prochaine décennie".

Dernières nouvelles