La consolidation continue avec la géopolitique — Wall Street

Marché: Aversion au risque et volatilité dictent toujours la tendance

La consolidation continue avec la géopolitique — Wall Street

Vers 14H10 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 102,49 points à 21.946,38 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 52,94 points à 6.299,39 points. L'indice élargi S&P 500 stagnait, ne grignotant que 0,04 point à 2476,87 points.

La Bourse de New York avait enregistré une légère baisse mercredi, les investisseurs se montrant déjà frileux face au contexte géopolitique: le Dow Jones avait cédé 0,17% et le Nasdaq 0,28%.

Donald Trump a promis mardi "le feu" à la Corée du Nord si elle continuait de menacer les Etats-Unis sur fond de développement de son arsenal nucléaire.

"Malgré la conviction des économistes que l'inflation est prête à accélérer, les prix reculent", a mis en avant Chris Low de FTN Financial dans une note.

La Bourse de New York était jusque là hésitante au regard du peu de nouvelles économiques attendues cette semaine.

"Cela s'est traduit par une hausse de plus de 15% de la volatilité sur l'indice parisien, un signe très clair de nervosité", a-t-il ajouté.

L'indice S&P 500 a pris environ 10% depuis le début de l'année et le Dow Jones a enchaîné jusqu'à lundi une série de neuf records d'affilée.

Marché: Aversion au risque et volatilité dictent toujours la tendance

Les importations et exportations allemandes ont également reculé en juin.

La Chine a vu ses échanges se modérer et son excédent commercial gonfler en juillet, les importations et exportations du géant asiatique connaissant un ralentissement inattendu, de nature à aviver les interrogations sur la demande intérieure du géant asiatique.

"La saison des résultats touche à sa fin", a ajouté Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Parmi celles à avoir annoncé leurs comptes trimestriels depuis la clôture lundi, le groupe de médias CBS a gagné 1,83% à 65,70 dollars après avoir affiché un bénéfice meilleur que prévu et avoir dopé les abonnements à ses services en flux direct (streaming).

Macy's perdait 4,43% à 22,01 dollars, son chiffre d'affaires au deuxième trimestre a baissé de 5,4% par rapport à un an plus tôt, ce que l'entreprise attribue notamment à la réduction de son nombre de magasins.

Le marché obligataire stagnait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, s'affichait à 2,266 %, contre 2,262 % vendredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,843 %, contre 2,842 %.

Dernières nouvelles