Ndawi Askan Wi : 27,4 millions FCFA ont été dépensés durant la campagne

Ousmane Sonko: « Macky Sall va déployer des moyens pour acheter des députés »

Ndawi Askan Wi : 27,4 millions FCFA ont été dépensés durant la campagne

"Mais nous aurons la possibilité d'organiser des conférences de presse pour éclairer l'opinion", a déclaré Ousmane Sonko. "Malgré tous les stratagèmes, subterfuges et fraudes en tous genres, la candidature de son gouvernement, à travers son Premier ministre et ministres, son Plan Sénégal émergent (Pse), son Plan d'urgence de développement communautaire (Pudc), Macky Sall est bel et bien minoritaire", a insisté Ousmane Sonko. Car selon lui, " certains ne déposeront jamais, parce qu'ils ne pourront jamais justifier les milliards qu'ils ont utilisé pour battre campagne.

La tête de liste nationale de la coalition Ndawi Askanwi, Ousmane Sonko s'est réjoui des résultats obtenus par leur formation durant ce scrutin avec 1 député. Mais si l'on s'en tient uniquement au salaire, ce sont quelque 866 000 francs CFA que le député compte reverser aux œuvres caritatives.

Lors de ce face à face avec la presse, la tête de liste de la coalition "Ndawi Askan Wi" ne s'est pas limité à dénoncer les imperfections notées dans l'organisation des dernières législatives. "Nous n'avons pas été la seule coalition à être victime de cela", regrette-t-il. "Il est complice", a également invité le peuple sénégalais à assumer ses choix.

Le député Ousmane Sonko qui attend encore d'entrer en fonction, s'était déjà fait connaître des Sénégalais pour un présumé conflit qui l'a opposé au président Macky Sall. Elles ne doivent pas considérer que le peuple est Macky comme ils disent, c'est eux-mêmes qui sont Macky.

Évaluant ce montant à 27 400 millions, le leader de Pastef affirme que ce budget ne représente pas une heure de campagne de la coalition Benno Bokk yakaar.

Par ailleurs, il n'a pas manqué de lancer un pique aux autres organisations politique.

Et d'ajouter: " dans les jours à venir, nous déposeront nos états financiers, conformément à ce que dit la loi. "Ce n'est pas l'argent issu des cotisations des partisans, c'est sûr, c'est de l'argent public qui vient des caisses de l'Etat, donc de l'argent détourné pour ne pas dire spolié pour aller acheter des consciences".

Dernières nouvelles