Oeufs contaminés : Stéphane Travert se veut rassurant

Oeufs contaminés : Stéphane Travert se veut rassurant

Oeufs contaminés : Stéphane Travert se veut rassurant

Invité ce vendredi 11 août 2017 dans la matinale de RMC, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, est revenu sur le scandale des oeufs contaminés par le fipronil.

"L'avis que rend l'Anses [.] conforte ce que j'avais pu indiquer mercredi, à savoir que le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fibronil constatés dans les oeufs contaminés mais aussi au vu des habitudes alimentaires françaises", a avancé le ministre. Malgré la découverte de 244.000 oeufs contaminés, mis sur le marché depuis avril, dans 5 entreprises, Stéphane Travert a assuré que "tout risque pour la santé est écarté". Et nous avons un deuxième lot en provenance des Pays-Bas qui a pour code 0NL43651-01.

Le fipronil, dont l'usage sur les animaux à la consommation est pourtant interdit, est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Il n'y a pas de risque pour les consommateurs", a-t-il affirmé face à Raphaëlle Duchemin.

"Il faut absolument utiliser cette crise comme une opportunité pour revoir nos outils de politique publique et transformer notre agriculture", a quant à lui estimé l'eurodéputé du parti écologiste EELV Yannick Jadot sur la radio RTL, en déplorant des "insuffisances", au niveau européen. Ils ignorent quelles marques, quels produits (.) sont concernés. A Foodwatch, on n'en est pas sûr.

A l'origine de l'affaire, l'utilisation du fipronil - un antiparasite strictement banni dans les élevages de poules par l'Union européenne - par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne.

Dernières nouvelles