Un chanteur saoudien arrêté pour avoir fait un dab sur scène

Un chanteur saoudien arrêté pour avoir dabé pendant un concertPlus

Un chanteur saoudien arrêté pour avoir dabé pendant un concertPlus

La semaine dernière, un Saoudien connu comme chanteur, acteur et présentateur télé participait à un festival à Taïf, à l'est de La Mecque.

À cause de la vidéo circulant en ligne, Al Shahani aurait apparemment été arrêté par la police.

Popularisé par les rappeurs US, repris par les footballeurs avant d'être totalement vulgarisé, le dab semble désormais exécuté par l'ensemble de la population (jusqu'à Emmanuel Macron).

Grosse erreur de sa part. Je présente mes plus plates excuses au gouvernement.

Le cas d'Al Shahani a alimenté un débat houleux sur la toile, les uns relativisant la portée de son geste et n'y prêtant qu'une envie d'imiter les stars occidentales, les autres y voyant un geste de défi envers l'autorité. "Veuillez accepter mes excuses". Car en Arabie saoudite, on ne rigole pas avec le dab.

Or, la mimique est interdite par la commission nationale saoudienne pour combattre les drogues, qui juge qu'elle fait référence à la consommation de cannabis. Alors qu'en fait, la signification exacte du dab reste un mystère total.

Dernières nouvelles