Diniz, la marche du champion

Yohann Diniz court ce matin le 50 km marche aux Mondiaux d'athlétisme 2017 de Londres

Yohann Diniz court ce matin le 50 km marche aux Mondiaux d'athlétisme 2017 de Londres. | Burno Lebeau

Le Français Yohann Diniz a été sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière. Le doyen des Bleus, 39 printemps, leur apporte la troisième médaille d'or de l'été, après Pierre-Ambroise Bosse (800 mètres) et Kévin Mayer (décathlon).

Pour l'athlétisme tricolore, il faut remonter à 2003 et les Mondiaux à Paris (Eunice Barber à la longueur, et les relais 4×100 dames et 4×400 messieurs) pour retrouver une telle moisson d'or. Mais qu'importe, malgré les épreuves Diniz remporte la médaille d'or mondiale.

Il a devancé les Japonais Hirooki Arai en argent (3h41:17.) et Kai Kobayashi en bronze (3h41:19.), dans une course sans le champion olympique, le Slovaque Matej Toth, suspendu provisoirement car suspecté de dopage.

Quelle revanche! A Rio, Yohann Diniz était devenu la risée des réseaux sociaux après sa décevante 8e place et ses problèmes physiques lors des Jeux Olympiques. A l'arrivée Yohann Diniz exulte.

Parti seul dans la chaleur carioca et largement en tête mi-course, il avait ensuite connu un vrai chemin de croix.

Ce dimanche à Londres, Yohann Diniz a amélioré le record des Championnats du monde du Polonais Robert Korzeniowski, réalisé à Paris en 2003 (3 heures 36 minutes et 6 secondes). Il tient enfin son premier sacre mondial.

Dernières nouvelles