Le Luxembourg touché par les oeufs contaminés au fipronil

L'affaire des œufs contaminés au fipronil en quatre actesPlus

L'affaire des œufs contaminés au fipronil en quatre actesPlus

"À ce jour la France n'est toujours pas dans la liste des pays concernés par cette contamination " et le ministère n'a pas non plus à ce stade "été informé de la distribution du produit incriminé ou de produits de volailles contaminés sur notre territoire ", a assuré le samedi 5 août, le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Le lanceur d'alerte à l'origine du renseignement, Nick Hermsen, a enfoncé le clou en racontant ce vendredi aux médias qu'il avait nommément désigné les deux entreprises à l'origine de la fraude: le distributeur de produits sanitaires belge Poultry-Vision et la firme de désinsectisation ChickFriend.

L'Allemagne et la France -où quelques fermes sont bloquées- ont tancé la Belgique et les Pays-Bas. Le Danemark, la Slovaquie et la Roumanie ont annoncé jeudi être à leur tour affectés, ce qui porte à 12 le nombre de pays européens où la présence d'œufs contaminés a été confirmée à ce jour.

La crise des oeufs contaminés dépasse désormais les frontières de l'Europe. En grande quantité, il est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), présentant notamment un danger pour les reins, le foie et la thyroïde.

Les faibles concentrations mesurées dans les oeufs contaminés rendent toutefois le risque d'empoisonnement très faible.

L'utilisation du fipronil est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'UE, mais reste courante dans de nombreux produits antiparasitaires pour animaux de compagnie et dans des produits à usage domestique, comme les anti-termites ou les anti-fourmis.

Des millions d'oeufs ont d'ores et déjà été retirés des rayons dans des supermarchés de plusieurs pays européens après la découverte de résidus de fipronil - un insecticide utilisé contre les puces et les acariens - dans des oeufs mis en vente en Belgique et aux Pays-Bas.

Plusieurs perquisitions ont été menées jeudi lors d'une opération concertée dans les deux pays, aboutissant à l'arrestation aux Pays-Bas de deux dirigeants d'une des entreprises incriminées, ChickFriend selon les médias néerlandais. L'autorité sanitaire-vétérinaire roumaine (ANSVSA) a de son côté trouvé dans un entrepôt de l'ouest du pays une tonne de jaunes d'œufs contaminés au fipronil, en provenance d'Allemagne. Nick Hermsen se présente comme un ancien associé du dirigeant de Poultry-Vision. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles