L'OM s'impose (1-0) sur la pelouse de Nantes

Nantes- Thomasson scelle son avenir

Adrien Thomasson veut rester à Nantes

Un but inscrit en force, quand la méthode douce à plusieurs reprises a échoué devant l'impeccable Tatarusanu, auteur d'un match abouti pour sa première dans la cage nantaise, avec de (très) beaux arrêts accomplis devant les Zambo, deux fois (4e, 43e), Thauvin (8e) et Germain (35e). Le portier roumain s'est ensuite à nouveau montré décisif sur une tête de Valère Germain qui prenait le chemin des filets (35e) et en s'étendant bien après une déviation marseillaise à la suite d'un corner joué au premier poteau (43e). Mais c'était sans compter sur le courage du Brésilien. Le défenseur central s'est relevé, a reçu des soins puis est revenu sur la pelouse avec le bras gauche bandé. Sans doute l'une des images du match! Les Canaris ont dû faire face à une improbable série de blessures. Les Nantais étaient très malheureux en première période puisque Ranieri devait procéder à trois changements au bout de 25 minutes avec les blessures de Rongier, Bammou et Kacaniklic. Dès la 12e minute, le capitaine nantais, Valentin Rongier, qui s'est déboîté l'épaule droite, a été obligé de laisser sa place à Samuel Moutoussamy. Puis Alexander Kacaniklic a laissé ses coéquipiers, à la 25ème, également touché. Souverain dans les airs comme au sol, il a peut-être été le meilleur Nantais ce samedi même s'il a craqué dans les derniers instants. Et impact physique il y a eu, puisque Claudio Ranieri lui, n'a pas choisi, mais a subi. En moins de vingt-cinq minutes de jeu, les hommes de Claudio Ranieri ont perdu trois joueurs. L'absence de Dimitri Payet a pesé!

Entré en fin de rencontre, c'est Lucas Ocampos qui a délivré l'OM, marquant à bout portant, visiblement de la main, après un centre rentrant de Florian Thauvin (87e). Car mis à part ce but, l'attaque olympienne a été à la peine...

La mauvaise prestation de Zambo Anguissa Pour faire face à l'impact physique du FC Nantes, Rudi Garcia avait décidé d'aligner Franck Zambo Anguissa en lieu et place de Morgan Sanson au milieu de terrain. Si celle concédée à Lille ne souffre d'aucune contestation, ce revers face à l'OM laissera des regrets, à coup sûr. Le joueur âgé de 21 ans a multiplié les pertes de balles, a manqué des passes simples, a loupé des contrôles, a fait des mauvais choix...

Dernières nouvelles