Scandale des œufs contaminés: Les quatre questions soulevées par cette crise sanitaire

Scandale des œufs contaminés au Fipronil des analyses effectuées en Allemagne pour quantifier les résidus toxiques

Oeufs contaminés: "Pas de risque pour les consommateurs", assure le ministre de l'Agriculture

C'est autant le risque sanitaire que l'incertitude concernant la traçabilité des produits qui est pointée du doigt dans cette affaire.

Pour le ministère de l'Agriculture, ce temps de réponse est simplement dû à la complexité du réseau d'acheminement.

Deux lots d'œufs contaminés ont été identifiés: "Nous avions un premier lot de 196.000 œufs en provenance de Belgique qui a été mis sur le marché entre le 1er avril et le 2 mai". Elle a ainsi estimé qu'un adulte ne devait pas consommer plus de dix œufs contaminés par jour "pour que l'exposition reste inférieure à la valeur toxicologique de référence aiguë". En ce qui concerne le "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", il porte le code 0NL43651-01 et comprend "environ 48.000 œufs qui ont été mis en vente par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet". Pour le spécialiste, il faudrait manger 10 000 œufs contaminés sur un court terme pour que la molécule ait des effets néfastes sur l'Homme. Une grande partie a été distribuée à cinq établissements français fabriquant des ovoproduits. Tous les œufs produits par le poulailler ont été bloqués et sont en cours de destruction. Bien moins en tout cas que la rapidité de la mise en œuvre, que ce soit en œufs liquide pasteurisés, en blancs et jaunes séparés, en barres d'oeufs au mètre surgelées, œufs écalés, lanières d'omelettes, préparations pâtissières etc.

Couramment utilisé dans les produits vétérinaires contre les poux, les tiques et les acariens des animaux de compagnie, le fipronil est un insecticide n'est pas autorisé dans le traitement des animaux destinés à la consommation. Ou encore de vérifier que chaque produit fini a été créé à partir de ces œufs-là ou non, nous a-t-on expliqué. Pour un enfant de 1 à 3 ans, elle est inférieure à un œuf par jour. "On peut s'interroger sur l'efficacité du contrôle des agents sanitaires, car c'est au niveau de l'exploitant que les œufs ont été découverts", déplore Laurent Chevallier, médecin consultant en nutrition. Depuis 2004, l'utilisation de fipronil en agriculture est interdite en France, comme dans bon nombre de pays européens. C'est impensable. Il y a une volonté de ne pas chercher. "Le ministère ne veut pas communiquer, peut-être sous pression des industriels", dit-il au HuffPost.

Ce dernier a toutefois assuré que "le risque pour la santé humaine est très faible". L'enquête se poursuit pour les retrouver à travers l'ensemble des entreprises du pays fabricant des aliments à base d'oeufs. En cause: les premiers bulletins d'analyse fournis à l'origine le mercredi 2 août par les services néerlandais à la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) des Côtes-d'Armor ne correspondaient pas aux lots d'œufs suspects reçus par Leader Price. mais à d'autres produits.

Mais les autorités ne vont pas jusqu'à organiser un rappel en bonne et due forme de ceux qui ont déjà été vendus, renvoyant, de façon surprenante, la responsabilité aux consommateurs: " Les niveaux de contamination ne présentent pas de risque pour les consommateurs, a déclaré le ministre de l'agriculture sur BFMTV. Mais en ayant connaissance du numéro de lot, s'ils préfèrent les détruire ou les écarter, ils en ont toute la liberté. "Des entreprises ont été trompées par leurs fournisseurs".

Dernières nouvelles