Tunisie : BCE plaide pour l'amendement progressif des lois sur l'héritage et l'égalité

Essebsi appelle à abroger la circulaire interdisant à une femme tunisienne d'épouser un non-musulman

Essebsi appelle à abroger la circulaire interdisant à une femme tunisienne d'épouser un non-musulman Dimanche 13 Aout 2017 @ 13:23

Autre avancée majeure promise par Béji Caid Essebsi, l'abolition de la circulaire du 5 novembre 1973 qui interdit à une femme tunisienne d'épouser un non-musulman. "La Constitution permet de faire ce genre de modification", a indiqué le président de la République.

Je demande aussi au ministre de la justice de revoir le circulaire numéro 73 car nous avons plusieurs tunisiennes mariées à des étrangers.

Ainsi, Essebsi cite l'article 6 de la Constitution du 24 janvier 2014 qui "garantit la liberté de croyance, de conscience et le libre exercice des cultes".

Il a en outre annoncé la création d'une commission des libertés individuelles et de l'égalité au sein de la présidence de la République.

"Même si elle occupe des postes de responsabilité dans divers domaines et qu'elle a prouvé sa capacité à accomplir parfaitement toutes les missions, la femme tunisienne connait encore une réalité difficile marquée par la discrimination, l'injustice et l'oppression".

Lancée le jour de la fête de la femme, cette pétition intervient en réaction aux déclarations du président de la République, Béji Caïd Essebsi, qui avait affirmé que " la consécration de l'égalité dans l'héritage représente un pas vers une égalité absolue hommes-femmes", selon une déclaration rendue publique par "Al-Mahaba".

Dernières nouvelles