Les machos sont-ils plus touchés par les troubles de l'érection ?

Les machos seraient plus touchés par les problèmes d'érection

Les machos seraient plus touchés par les problèmes d'érection

Selon l'Association Française d'urologie, un homme sur trois âgés de plus de 40 ans serait confronté à des troubles de l'érection. Mais les chercheurs de l'Université de Minho (Portugal), Pedro Nobre et Maria Manuela Peixoto, se sont demandés si un comportement machiste peut constituer une cause des troubles de l'érection. Ces pannes sexuelles peuvent être dues à de grandes fatigues ou à des épisodes de stress.

Ainsi, l'étude a montré que les hommes qui faisaient tout un monde d'une panne sexuelle au lieu de la banaliser, d'en faire un petit incident de parcours, avaient plus de risques d'avoir de fréquents troubles de l'érection.

Le stress de la performance est en effet un facteur aggravant de troubles de l'érection.

Ayant interrogé via un questionnaire 575 hommes (avec une répartition 50% d'hétérosexuels et 50% d'homosexuels), l'étude aurait fait ressortir un lien entre la certitude qu'un homme doit toujours être prêt pour le sexe et vigoureux le temps nécessaire pour satisfaire son/sa partenaire favoriserait les pannes sexuelles. Et si les idées machistes sur le comportement sexuel des "hommes, des vrais " (ou ceux qui se considèrent comme tels) étaient à l'origine des petites "pannes " qu'ils connaissent parfois? Ils ont alors constaté, que la fréquence des troubles de l'érection était plus élevée chez les participants " machos ", quelle que soit leur orientation sexuelle.

La raison? Plutôt que de se laisser aller, de prendre vraiment du plaisir et de profiter du moment présent, ces hommes, aux croyances machistes, font une fixette sur leur performance au lit, et vont se focaliser sur leur érection. Cependant, si ces pannes sexuelles deviennent trop régulières, il est préférable d'aller consulter un médecin qui saura trouver la source du problème.

Dernières nouvelles