Les abonnements fibre progressent de plus en plus vite — TELECOMS

La fibre à toute vitesse

Internet : plus de 2,6 millions de foyers français sont abonnés à la fibre FTTH

Au deuxième trimestre, 2,65 millions de foyers étaient abonnés à la fibre, en hausse de 50% par rapport à l'année dernière.

Faites-vous surtout partie des 10,5 millions de logements et locaux qui pourraient passer au très haut débit, à plus de 30 Mbit/s et qui ne l'ont pas encore fait? En outre, fin juin 2017, plus dun abonnement internet actif sur cinq est à très haut débit. On atteint désormais les 8 913 000 locaux éligibles au FttH, mais le réseau câble d'Altice SFR, reste encore légèrement en tête, à 8,999 millions de logements. Clairement, au prochain trimestre, le nombre d'adresses éligibles à la fibre optique jusqu'à l'abonné dépasseront celles avec une terminaison coaxiale. C'est encore et toujours Orange qui assure le plus gros des efforts notamment en zones moyennement denses (AMII).

La volonté convergente des opérateurs et des politiques a donné un coup d'accélérateur à l'adoption de la fibre en France. Sur le total, 4,4 millions de prises FTTH (fibre optique jusqu'au domicile) sont situées en dehors des zones très denses, dont un million via des réseaux d'initiative publique (RIP). Au 30 juin 2017, 8,9 millions d'appartements ou de maisons disposaient d'un raccordement FttH, ce qui représente une évolution de 37 % en un an et de 9 % sur un trimestre.

Cette croissance impacte une nouvelle fois le nombre d'abonnés au haut débit qui poursuit sa décrue: au second trimestre, l'Arcep compte 21,915 millions d'abonnements contre 22,087 millions au trimestre précédent.

" La croissance du très haut débit est majoritairement portée par l'augmentation du nombre d'abonnements en fibre optique de bout en bout, explique l'Arcep. Plus de 2,6 millions d'accès sont désormais en fibre optique jusqu'au logement, en croissance de 215.000 en un trimestre".

L'ARCEP nous offre aujourd'hui ses nouveaux chiffres entourant la progression de l'internet fixe en France.

De même, ces données mélangent les particuliers et les entreprises.

Dernières nouvelles