Chaque mois, il manque 484 euros aux Français pour vivre confortablement

Une consommatrice

Une consommatrice

Cette perception trompeuse du découvert bancaire est d'autant plus critique qu'elle concerne surtout les personnes les plus fragiles financièrement et socialement - les parents isolés notamment - qui sont les plus susceptibles de se retrouver "dans le rouge" en fin de mois. Un taux supérieur de 4 points par rapport à l'an dernier. La moitié des Français déclarent que leur pouvoir d'achat a augmenté ou est resté stable sur un an, tandis que la même proportion s'attendent à ce que ce soit également le cas pour l'année qui vient. A l'inverse, les plus de 65 ans sont 76% à penser que leur situation va bientôt se détériorer. C'est 20 euros de plus qu'en 2016, où les sondés estimaient avoir besoin de 464 euros de plus.

Interrogés sur leurs projets à court et moyen terme, 64 % des Français ont répondu envisager d'importantes dépenses dans les mois à venir; l'an dernier à pareille époque, ils n'étaient que 58 % à désirer se lancer dans un projet d'acquisition occasionnant d'importantes dépenses (de type voiture ou bien immobilier).

En parallèle, la part des Français jugeant leur pouvoir d'achat faible continue de baisser (28%; - 8 points en 3 ans).

Étude réalisée par questionnaire auto-administré du 10 au 12 juillet 2017 auprès d'un échantillon de 1006 Français représentatifs de la population française, âgés de 18 ans et plus, constitué avec la méthode des quotas.

En revanche, l'enquête ne note pas d'"effet Macron" dans le rapport des Français à leur pouvoir d'achat. "Cependant, il est soumis à des intérêts (agios), dont on occulte souvent l'existence", explique Céline François, directrice du marketing de Cofidis. Mais cela n'empêche pas les Français de se projeter, souligne Céline François.

31 % des personnes interrogées déclarent boucler tout juste leur budget et 26 % sont en difficulté financière. 45 % des Français déclarent ainsi vivre mal. Parmi eux, 31 % pensent vivre de plus en plus mal, 9 % estiment qu'ils basculent dans la pauvreté et 5 % affirment y être d'ores et déjà. Le montant moyen du découvert se creuse et n'a jamais été aussi élevé: 394 euros contre 361 euros en 2016.

Dernières nouvelles