Levothyrox. Au moins 9.000 cas d'effets indésirables

GoodManPL  Pixabay

GoodManPL Pixabay

Alors combien sont-elles? "Si on suit la pétition (postée en ligne par des patients) ça devrait être 200 000 personnes, mais si on regarde les enquêteurs de pharmacovigilance et ce qui nous remonte du terrain, nous sommes à 9000 signalements", répond-elle.

Sur RTL, ce lundi, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a annoncé qu'ils sont au moins 9.000 à avoir subi ces effets secondaires.

La nouvelle formule de ce médicament pour la thyroïde apporterait aux patients de nombreux effets secondaires tels que des crampes, maux de tête, vertiges ou perte de cheveux.

Les services qui publieront les résultats de leur enquête d'ici le mois d'octobre.

La nouvelle formule a été mise sur le marché fin mars. Cette dernière s'était en effet aperçue que, d'un lot à l'autre mais aussi au cours du temps pour un même lot, les comprimés de l'ancienne formule n'avaient pas la même teneur en substance active (la lévothyroxine). Pour la ministre, "il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de complot, ..." Selon Agnès Buzyn, "beaucoup de ses effets secondaires sont liés à des difficultés à redoser correctement le Levothyrox mais ils s'estompent quand on arrive à bien doser le traitement".

Face aux critiques des patients qui accusent les autorités sanitaires d'"indifférence coupable", la ministre a dit qu'elle avait reçu vendredi les associations et l'actrice Annie Duperey, qui avait fortement critiqué la réaction du gouvernement. Une hypothèse exclue par le ministère et le laboratoire.

Dernières nouvelles