" "Après sa sortie raciste, PewDiePie s'excuse, se trouve " idiot " et aimerait " apprendre "

Le You Tubeur suédois PewDiePie le 29 octobre 2015 à New York

Le You Tubeur suédois PewDiePie le 29 octobre 2015 à New York

Dans une courte vidéo, PewDiePie a fait part de ses excuses après l'injure raciste lors d'une partie de PUBG. "Le Suédois de 27 ans qui testait le jeu de tir à succès " Playerunknown Batleground " a eu beau ajouter qu'il ne disait " pas ça dans un sens péjoratif", une polémique s'est immédiatement déclenchée. "Je ne vais pas excuser pourquoi cela m'a échappé, car il n'y a pas d'excuses pour cela", a-t-il assuré.

"Ce mardi, pour désamorcer le scandale, PewDiePie a publié une vidéo sur sa chaîne YouTube dans laquelle il présente ses excuses, se qualifie d'idiot, et se dit " déçu de lui-même " car il n'a pas su " apprendre des controverses précédentes ". "Il est pire qu'un raciste qui s'ignore: il propage des âneries méprisables qui nuisent vraiment à la culture de cette industrie", a twitté Sean Vanaman, fondateur de la société de jeux vidéo Campo Santo. Il termine sa courte vidéo en affirmant que ce langage n'a pas sa place dans la communauté des joueuses et des joueurs qu'il espère voir grandir - c'est un peu ce que demandait hier le développeur de Firewatch à la suite de l'affaire.

PewDiePie, Felix Kjellberg de son vrai nom, s'est fait connaître en se filmant en train de tester des jeux vidéos ainsi que pour ses vidéos humoristiques.

En février, il avait perdu des contrats avec YouTube l'un des studios du groupe Disney après plusieurs vidéos contenant des insultes antisémites ou des références nazies. Quelques mois plus tôt, il avait vu son compte Twitter suspendu à cause d'une blague douteuse: il avait prétendu avoir rejoint le groupe État islamique.

Malgré son audience plus que conséquente - avec 57 millions d'abonnés, PewDiePie est le premier youtuber de la plateforme - le vidéaste n'en est pas à son premier dérapage raciste.

Dernières nouvelles